Mai 2016 : Le maire de Londres Sadiq Khan visite le mémoriel de la Shoah à Londres. REUTERS

Le maire de Londres Sadiq Khan veut interdire le Hezbollah en Angleterre

Sadiq Khan, le maire de Londres, partage les préoccupations de la communauté juive concernant le soutien au Hezbollah par certains croyants en Angleterre et souhaite interdire complètement le mouvement de résistance dans son pays.

Le maire de Londres va demander au ministre de l’Intérieur Amber Rudd d’interdire complètement le Hezbollah en Grande-Bretagne, a rapporté mercredi le Jewish Chronicle.

De plus, de nombreuses personnalités conservatrices et du parti travailliste ont fait pression pour interdire l’aile politique du mouvement chiite, alors que le gouvernement avait ajouté la branche militaire du Hezbollah à la liste des groupes terroristes interdits au Royaume-Uni.

En effet, dans l’Union Européenne et dans certains autres pays, seulement la branche armée du Hezbollah est inscrite sur la liste terroriste. La branche politique n’y figure pas comme au Canada ou aux Etats-Unis. Les lobbys sionistes tentent depuis des années de pousser les différents états à inscrire complètement le Hezbollah sur leur liste terroriste, que ça soit la branche militaire ou politique.

En ce qui concerne la décision de M. Khan concernant l’interdiction du Hezbollah, elle est venue après que des drapeaux du Parti de Dieu ont été repérés lors de la marche d’Al-Quds qui a eu lieu le mois dernier dans le centre de Londres et qui consiste à soutenir la cause palestinienne.

Suite à cela, Sadiq Khan a déclaré « qu’il partage les préoccupations de la communauté juive au sujet du soutien présenté au Hezbollah, qui est une organisation illégale et antisémite ».

« L’antisémitisme ou les crimes de haine de toute sorte n’ont pas leur place dans notre ville, où nous ne tolérons pas seulement la diversité, mais nous la respectons et la célébrons », a souligné le maire de Londres.

De plus, M. Khan souhaite faire « tout ce qui est en son pouvoir » pour réprimer ce « extrémisme » et assurer que la communauté juive de Londres se sente en sécurité dans la capitale britannique.

Bien évidemment, ceux qui sont ravis de cette décision ne sont d’autres que les partis conservateurs d’Israël et ses alliés. Par ailleurs, il faut aussi savoir que les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Ligue arabe ont placé le Hezbollah sur leur liste officielle des organisations terroristes.

Avec comme source : i24news.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *