suède chiite
Image de la husseynia suédoise incendiée

Suède: un Syrien jugé pour terrorisme après l’incendie d’un centre chiite

A partir de vendredi, un Syrien sunnite accusé d’avoir mis le feu dans une Hussaynia en Suède, sera jugé pour acte terroriste et pour avoir agi au nom du groupe de l’EI.

Le suspect « a commis un acte terroriste dans l’intention, au nom de l’EI, de semer la peur au sein d’une population, en l’occurrence des chiites musulmans », a indiqué l’accusation dans l’acte de renvoi, obtenu par l’AFP.

En effet, le centre religieux chiite Al-Montadhar (qui est sous la direction de Sayed Ali Al-Sistani) à Malmö (sud) en Suède avait été incendié en octobre dernier. Aucun blessé n’avait été signalé. Cependant, les dégâts matériels sont estimés à près de 105.000 euros.

En ce qui concerne les empreintes sur la scène du crime, aucune n’a été retrouvée par les enquêteurs, mais l’attaque a été filmée par des caméras de surveillance.

De plus, le 8 octobre, avant l’attaque, le suspect avait confié à un proche au cours d’une conversation téléphonique qu’il souhaitait mourir en martyr, ont révélé des écoutes.

Détenu depuis décembre, l’homme encourt une peine comprise entre quatre ans de prison et la réclusion à perpétuité. Par ailleurs, l’accusation demande aussi sa reconduite à la frontière au terme de sa peine.

Avec comme source: OLJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *