Bahreïn: Un Sheikh chiite et sa femme déchus de leur nationalité

Selon des organisations de défense des droits de l’homme, les autorités du Bahreïn ont déchu la nationalité de la femme du sheikh Abdullah Al-Daqaq, une heure après son arrivée au Bahreïn.

Depuis son arrivée mercredi soir dans le pays, l’épouse du cheikh Al-Daqaq a été interrogée deux fois par les autorités, et a fermement refusé d’espionner son mari pour le pays.

Les sources ont indiqué qu’elle est arrivée au Bahreïn mercredi soir vers 18h00 de Téhéran. Elle a séjourné à l’aéroport et a été interrogée jusqu’à 22h20 par les services de renseignement, qui lui ont demandé de coopérer et d’espionner son mari. Elle a ensuite été relâchée, et est rentrée chez son père.

N’ayant pas obtenu ce qu’ils voulaient, le service des renseignements l’ont emmenée jeudi à l’aéroport et l’ont gardée jusqu’à 10 heures. Un agent de sécurité est arrivé plus tard et lui a dit: «Je vous ai transmis un message indiquant que votre nationalité ainsi que celle de votre mari ont été révoquées, il vous est désormais interdit de retourner au Bahreïn. L’avion vous conduira à Dubaï puis à Mashhad en Iran. »

L’épouse du cheikh Al-Daqaq est arrivée à Mashhad à 11 heures le vendredi 21 juillet 2017 via Emirates Airlines. Son époux est le directeur de la hawza bahreïnie à Qom.

Avec comme source: Abna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *