Pokemon Go interdit en Iran

L’Iran interdit Pokémon Go pour des raisons de sécurité !

Ce vendredi, la BBC a rapporté que l’Iran a interdit le jeu gratuit Pokémon Go pour des « raisons de sécurité », décision prise par le Haut conseil du cyberespace, un organe officiel chargé de surveiller les activités sur internet.

Après plusieurs semaines de son lancement et plus de 75 millions de téléchargements dans le monde, Pokémon Go a récolté énormément d’éloges et autant (ou plus) de critiques. Mais l’Iran reste le premier pays à avoir officiellement interdit le jeu sur son territoire comme l’a rapporté la chaîne britannique BBC.

Pourquoi la République Islamique l’a-t-elle interdit ?

Les raisons données sont de type sécuritaire mais ils n’ont pas été spécifiés par les autorités. Ceci dit, il n’est pas difficile de les deviner. Le jeu utilise la géolocalisation pour permettre aux joueurs de trouver les Pokémon et la caméra du smartphone pour pouvoir les voir et les capturer. L’Iran n’aurait donc pas vraiment envie que ses citoyens soient utilisés pour filmer et géolocaliser des lieux stratégiques et importants pour ensuite être gardés chez les ennemis du pays qui reverraient de cette occasion. Rajoutez à cela que plusieurs cas d’accidents de voitures – certains joueurs jouant en conduisant – ont été rapporté dans plusieurs pays, notamment aux États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *