Israël pirate le reseau de telecomunication libanais lors d’un discours de Sayed Nasrallah

Le Liban a désigné Israël responsable d’un piratage récent dans le réseau de télécommunications du pays lors d’un discours de Sayed Hassan Nasrallah.

Ce jeudi, lors d’un discours en hommage au militaire principal du Hezbollah Mustafa Badreddine, des appels et des messages ont été envoyés à des milliers de libanais accusant Nasrallah d’avoir prémédité l’assassinat de Badreddine.

À la suite de l’incident, le Hezbollah a déclaré: « Une source inconnue a manipulé les lignes fixes du bureau de presse du Hezbollah, appelant un certain nombre de citoyens et envoyé des messages texte qui comprenaient des insultes contre la résistance et son chef « .

Dans un communiqué conjoint, le ministère libanais des télécommunications et la société publique de télécommunications Ogero ont affirmé être certain qu’Israël est le responsable de ces appels téléphoniques suspects, citant un piratage israélien similaire en 2006.

Le piratage a affecté environ 10 000 téléphones grâce à une «haute technologie qui a pénétré le réseau téléphonique de l’extérieur du Liban». 

En outre, une inspection technique a révélé que les appels ont été lancés en France, en Italie, en Irak, en Syrie et dans plusieurs autres pays.

Les sondages se poursuivraient et le gouvernement libanais prendrait les mesures nécessaires et les procédures techniques pour prévenir de telles infractions.

Avec comme sources: The Daily News, Shiitenews.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *