Les forces saoudiennes tuent deux cousins du Sheikh Al-Nimr

Les forces saoudiennes ont tué 2 cousins du Sheikh Nimr Baqir al-Nimr qui a été exécuté l’an dernier par le régime des Al-Saoud dans une le but de faire taire les critiques politiques et les revendications démocratiques du peuple dans le royaume pétrolier.

Un témoin local, demandant l’anonymat, a déclaré que des soldats saoudiens ont récemment fait une descente dans les terres agricoles des parents du Sheikh Nimr dans la région d’Al-Rames, dans le village d’Awamiyah, où réside une majorité chiite. Des affrontements ont eu lieu avec les propriétaires et les fermiers.

Plusieurs personnes auraient été tuées et blessées par les tirs des forces de l’ordre. Muhammed et Muqdad, tous les deux cousins du sheikh, étaient parmi les victimes tuées.

En 2014, Sheijh al-Nimr est arrêté et le tribunal décide de le condamner à mort, provoquant des condamnations mondiales répandues. Amnesty International, basée au Royaume-Uni, a qualifié la condamnation de « terrible », affirmant que le verdict devrait être annulé puisqu’il était politiquement motivé.

Le 2 janvier 2016, le Sheikh est exécuté avec 46 autres personnes au mépris des appels internationaux pour sa libération.

Les organisations internationales de défense des droits humains ont attaqué l’Arabie Saoudite pour n’avoir pas abordé la situation des droits dans le royaume. Le Royaume saoudien est considéré comme l’un des pires pays en matières de droits de l’homme.

Avec comme source: Abna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *