Le groupe primitif de Daech détruit une église historique de Mossoul

Depuis 2014, Daech a anéanti, vendu, plus de 1200 sites/objets historiques en Syrie et en Irak. Hier, à Mossoul, ils ont détruit une église historique située dans une des zones encore sous leur contrôle.

Selon une source militaire anonyme, l’église de Sa’a au centre de Mossoul a été arrachée par bulldozer par des combattants de Daech. Cette église appartenait aux Chrétiens catholiques, appelés les disciples des Pères dominicains. L’église était un véritable héritage historique dans le nord de l’Irak pour les minorités religieuses.

En octobre, les takfiristes ont également fait exploser l’église assyrienne Barbara Fouq Attal dans la ville de Karmlis, près de Mossoul, laissant le site religieux en ruines.

Ce n’est pas la première fois que le groupe terroriste dépourvu de moral religieuse, agit ainsi. En effet, en plus de s’attaquer aux innocents, Daech a aussi détruit, exploité et revendu le patrimoine historique, s’étalant de la Syrie à l’Irak.

En juillet 2014, ils ont fait exploser un monument du VIII ème siècle, le tombeau du Prophète Yunus (as). En février 2015, ils publient une vidéo dans laquelle ils anéantissent des statues, frises et autres objets pré-islamiques du musée de Mossoul. Les archéologues ont recensé près de 300 monuments détruits à Palmyre, quant à l’Irak, c’est environ 900 monuments ou sites archéologiques qui ont été touchés.

Rien d’étonnant quand on sait que son doyen, le Royaume des Saoud, n’hésitent pas à détruire le patrimoine islamique en Arabie Saoudite.

 

Avec comme source: Abna, l’Echo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *