La guerre saoudienne contre le Yémen ramène le choléra au pays

La guerre saoudienne contre le Yémen crée un désastre humanitaire sans précédent qui favorise l’apparition de maladies mortelles dont les enfants sont les premières victimes. Ainsi, environ 200 000 personnes sont exposées au choléra et 100 000 sont déjà infectées. Dans 19 provinces, environ 800 000 personnes, y compris des femmes et des enfants en sont morts.

« Cette année, le Ramadan a débuté alors que de nombreux musulmans ont perdu leurs proches et ont été tués suite à l’invasion barbare du régime sioniste saoudien qui bénéficie du plein soutien des États-Unis et du Royaume-Uni et de leurs alliés. Chaque jour, nous assistons à la mort et au martyre des musulmans, des femmes et des enfants, au Yémen, au Bahreïn, en Arabie Saoudite, en Syrie, au Pakistan etc… tués par les mains de terroristes formés par les États-Unis et l’Arabie saoudite. » a déclaré une agence de presse iranienne.

En plus de ces tueries, voilà qu’un autre fléau touche le Yémen : le Choléra.

Le choléra est une toxi-infection entérique épidémique contagieuse due à la bactérie Vibrio choleræ. La contamination est orale, d’origine fécale, par l’eau de boisson ou des aliments souillés.

Soulignant que le nombre de personnes infectées pourrait atteindre 300 000, il a déclaré: « Comme tout le monde le sait, le choléra se transmet par l’eau et déshydrate le corps jusqu’à ce que la personne infectée meurt. Par conséquent, l’Assemblée mondiale d’Ahl-ul-Bayt a décidé d’envoyer 4 médecins Des sérums et des anti-bioniques à chaque personne infectée afin que la propagation de cette maladie soit arrêtée. Cependant, en raison de la pauvreté au Yémen et de la destruction de l’infrastructure après l’invasion du régime saoudien au Yémen, qui a mis le Yémen dans une atmosphère aérienne et Siège naval, l’Assemblée mondiale d’Ahl-ul-Bayt demande à chaque institution et organisation internationale de l’aider à envoyer les médicaments au Yémen « .

Il a également exhorté tous les musulmans à travers le monde, en particulier la nation musulmane d’Iran, à aider les personnes endeuillées du Yémen en particulier dans le mois sacré du Ramadan.

Avec comme source: Abna, Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *