L’Irak exige la révocation de l’ambassadeur Saoudien à Bagdad

L’Irak a officiellement demandé le remplacement de l’ambassadeur Saoudien à Bagdad, Thamer al-Sabhan, après l’ingérence illégitime de ce dernier dans les affaires intérieures du pays.

Après 25 ans de rupture diplomatique avec l’Irak – sous le régime de Saddam Hussein en 1990- l’Ambassade de l’Arabie Saoudite a rouvert ses portes l’année dernière. Thamer al-Sabhan est donc nommé ambassadeur Saoudien en janvier 2016, à Bagdad.

Peu de temps après, ce dernier crée la discorde en s’ingérant dans les affaires intérieures de l’Irak. Son but étant de diviser et enflammer les différents groupes ethniques du pays.  En effet, il n’hésite pas à critiquer les groupes paramilitaires Chiites , Hachd al-Chaabi, luttant activement contre Daesh. Thamer al-Sabhan a ensuite prétendu avoir été l’objet d’un attentat à Bagdad.

Le ministre des Affaires étrangères irakien, Ibrahim al-Jafari a déclaré que sa conduite était le reflet de la « politique interventionniste » du régime sunnite d’Arabie Saoudite, et que cela dépassait le cadre de son poste. Le parlement irakien décide alors de le révoquer de ses fonctions.

Notons qu’un élan de colère avait envahit la communauté Chiite irakienne, après la terrible exécution du Cheikh Nimr Baqer al-Nimr en Arabie Saoudite, quelques temps avant sa nomination en tant qu’ambassadeur.

Avec comme sources: PressTV

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *