Nasrallah : Sans la résistance, le Liban serait une colonie israëlienne

Sayed Hassan Nasrallah, le secrétaire général du Hezbollah, a tenu un discours samedi soir à l’occasion des nuits d’Achoura qu’organise le parti à Beyrouth.

« Y-a-t-il encore quelqu’un qui doute que ce sont les Etats-Unis et Israël qui sont derrière les groupes terroristes ? (…) Nos obligations religieuses et nationales impliquaient que nous combations le terrorisme pour empêcher Israël d’atteindre ce qu’elle souhaite dans la région » a-t-il confirmé.

Sayed Nasrallah a aussi affirmé que c’est dans cette logique que l’ayatollah sayed Sistani a lancé sa fatwa de jihad contre Daesh qui poussait le peuple irakien à se battre contre le groupe terroriste jusqu’à qu’ils soient totalement éradiqués du pays.

« Si la résistance n’avait pas combattu contre l’ennemi israëlien, comment aurait été la situation au Liban ? Il est sûr que le Liban serait une colonie israëlienne et une partie du peuple libanais aurait vécu dans des camps de réfugiés à l’intérieur et à l’extérieur du Liban. Les prisons auraient été remplies de nos jeunes et tout le monde aurait vécu dans l’humiliation sous la colonisation israëlienne. De plus, Israël aurait volé toutes les ressources pétrolières et autres du Liban. » a ajouté sayed Nasrallah.

« Sauf qu’il y a eu une résistance qui s’est opposée à Israël et qui part du principe qu’il faut soutenir la justice » a-t-il conclu.

Source : Abna24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *