Les partisans de Yasser Al-Habib attaquent l’ambassade iranienne à Londres

Les partisans du très controversé Yasser Al-Habib ont attaqué hier l’ambassade iranienne à Londres au Royaume-Uni pour dénoncer la détention de Sayed Hussein Al-Shirazi.

Suite à une manifestation devant l’ambassade de la République islamique d’Iran, certains manifestants sont montés illégalement avec une échelle sur le balcon de l’ambassade pour descendre le drapeau iranien et lever le drapeau du groupe « Khodam Al-Mahdi » appartenant au mouvement de Yasser Al-Habib. Les manifestants ont aussi crié « Marg bar Khamenei » qui signifie « la mort à Khamenei », et d’autres slogans contre le régime iranien. Quatre présentateurs de la chaîne de Yasser Al-Habib, Fadak TV, étaient présents lors de l’attaque et répétaient les slogans. D’ailleurs, l’attaque a été retransmise en direct sur la chaîne.

« Le gouvernement britannique doit prendre au sérieux la protection des représentations diplomatiques et de la vie des diplomates iraniens et arrêter dans les meilleurs délais les auteurs de cette attaque », a déclaré Bahram Qassemi, porte-parole de la diplomatie iranienne, cité par Fars News.

Cette manifestation a été organisée suite à l’enlèvement dans la rue par les services de renseignement iraniens cette semaine à Qom en Iran du fils du marja’ Sayed Sadiq Al-Shirazi, Sayed Hussein Al-Shirazi.

Tout d’abord, au début du mois de février, Sayed Hussein Al-Shirazi avait été arrêté et interrogé mais ensuite libéré. La raison était un cours qu’il avait donné vers la fin du mois de décembre 2017 sur l’oppression où il a dénoncé ce qu’il a considéré comme des répressions du régime iranien contre les libertés et les attaques contre les savants et marjas qui ne sont pas d’accord avec leur idéologie, selon ses mots. Il a aussi accusé nommément les partisans de l’actuelle « Wilayatul Faqih » d’être à l’image de la tyrannie de Pharaon.

Il semble que cette récente arrestation soit pour la même raison. Sayed Sadiq et son fils étaient à Qom en voiture et ils ont été arrêtés par des hommes des services de renseignement venus en voitures. Selon certaines informations, Sayed Hussein a été frappé et humilié dans la rue après avoir été sorti de force de sa voiture. Ensuite, il a été emmené dans un endroit toujours inconnu jusqu’à maintenant. Depuis, il n’y a aucune nouvelle de sa situation.

Plusieurs manifestations ont été organisées en Irak et au Koweït pour soutenir la famille shirazite et dénoncer cette arrestation. De son côté, Sayed Aref Nasrallah, l’un des responsables du bureau de Sayed Shirazi à Karbala, a déclaré que tout soutien envers Sayed Hussein Al-Shirazi devrait se faire de manière pacifique et que tout acte violent devrait être exclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *