MBS déclare qu’il n’ a pas de problèmes avec les chiites mais avec l’Iran

En visite aux États-Unis, le prince héritier de l’Arabie Saoudite Mohammad ben Salman (MBS) a accordée une interview à Jeffrey Goldberg de The Atlantic.

Il s’y attaque à l’Iran et considère qu’Israël a le droit d’avoir son territoire. A la question de savoir si « le peuple juif a le droit de bénéficier d’un état-nation sur au moins une partie du foyer de ses ancêtres », il a répondu : « Je crois que chaque peuple, partout, a le droit de vivre dans une nation pacifique. Je crois que les Palestiniens et les Israéliens ont le droit d’avoir leur propre territoire ».

« Il y a beaucoup d’intérêts que nous partageons avec Israël et, s’il y a la paix, il y aura beaucoup d’intérêts entre Israël et les pays du Conseil de coopération du Golfe » a ajouté le prince Mohammed.

Il a également abordé la question de sa relation avec les chiites. Il a alors déclaré qu’il n’a pas de problèmes avec les chiites ou le chiisme mais avec l’Iran.

« En Arabie Saoudite, nous avons des points communs. Nous sommes tous musulmans, nous parlons tous l’arabe et nous avons la même culture et les mêmes intérêts (…).  Vous pouvez trouver un chiite dans l’assemblée des ministres, vous pouvez trouver des chiites dans le gouvernements. La plus importante université en Arabie Saoudite est présidée par un chiite. Nous pensons que nous avons une bonne diversité concernant les écoles et groupes islamiques. » a déclaré le prince héritier.

« Les chiites jouissent d’une vie normale en Arabie Saoudite. Nous avons pas de problèmes avec le chiisme » a affirmé MBS.

Mohammad Ben Salman a ajouté que leurs problèmes sont avec l’Iran dont ils n’acceptent pas l’idéologie de domination et expansion. « Nous croyons qu’ils n’ont pas le droit de se mêler de nos affaires et nous ne leur permettrons pas cela dans tous les cas » a insisté le prince.

Les chiites en Arabie Saoudite sont une minorité assez persécutée mais le roi Salman et son fils Mohammad semblent vouloir faire de l’Arabie Saoudite un pays acceptable et fréquentable par les occidentaux en changeant des points fondamentaux de leur régime comme la mise en écart des institutions wahhabites du pouvoir et l’établissement progressif d’une sorte de laïcité. Par ailleurs, le régime saoudien fait beaucoup d’efforts en essayant d’isoler l’Iran sur la scène internationale avec ses alliés occidentaux mais aussi au niveau régional en se rapprochant des chiites irakiens par exemple.

Avec comme sources : Al Arabiya, France 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *