Sauvons notre héritage: Jannatul Baqi

Al Baqi, communément appelé – Jannatul Baqi – (Jardin des arbres) est un grand cimetière situé à Médine, où sont enterrés certains membres des Ahl-Ul-Bayt (as) mais aussi d’autres proches du Prophète (saws). Le 21 Avril 1925, les Wahabbites ont détruit ce site. Aujourd’hui la communauté Chiite lutte pour sauvegarder cet héritage.

Jannatul Baqi est un cimetière Médinois où sont enterrés plusieurs membres de la famille du Prophète Muhammad (saws). Chaque année, de nombreux pèlerins vont leur rendre hommage.  Ce site est considéré comme un lieu saint pour tous les musulmans, qu’ils soient Chiites ou Sunnites.  Seulement, le 8 de Shawwal 1345 AH (21 Avril 1925), les mausolés de Jannatul Baqi ont été démolis par les Wahabbites, appuyés par le roi Ibn Saoud.

Cette même année les tombes du Saint Prophète (saws), celle de sa mère,  son épouse, son grand père et d’autres de ses ancêtres ont été détruites à Jannat al-Mualla, à la Mecque.

 

Jannatul Baqi avant et après sa destruction.
Jannatul Baqi avant et après sa destruction.

 

Là-bas sont enterrés plusieurs membres des Ahl-Ul-Bayt (as), ainsi que d’autres proches et compagnons du Prophète (saws).

  •    Fatima-Zahra (as)
  •    L’Imam Al-Hassan (as)
  •    L’Imam Ali Zaynul Abideen (as)
  •    L’Imam Muhammad Al-Baqir (as)
  •    L’Imam Ja’far Al-Sadiq (as)

Mais aussi beaucoup d’autres, tels que Fatima Bint Assad (épouse d’Abou Talib et mère de l’Imam Ali-as), Fatima Al-Kolabiya (épouse de l’Imam Ali-as, et mère d’Al-Abbas), Abdullah Ibn Ja’far (époux de Zainab-as), Aqil Ibn Abi Talib (Frère de l’Imam Ali-as), Mohammad Ibn Al-Hanafiya (l’un des fils de l’Imam Ali-as), ainsi que de nombreux proches compagnons du Prophète (saws) et de l’Imam Ali (as).

Visiter les tombeaux (Ziyarat) des Ahl-Ul-Bayt (as) est un acte spirituel obligatoire allant de pair avec le Hajj, ces visites aident les musulmans à se reconnecter à Dieu (de nombreux Sunnites visitent ces tombeaux, bien que cela ne soit pas obligatoire pour eux). Néanmoins, un tel rituel est considéré comme un acte polythéiste par la secte Wahhabite.

L’une des principales raisons pour lesquelles les sanctuaires d’Al-Baqi ont été démolis est la position haineuse du wahhabisme envers le Chiisme. Le Wahabbisme, adopté et soutenu par le gouvernement saoudien, considère les Chiites comme étant les plus grands mécréants, selon eux leur abattage est licite voir, obligatoire. Par conséquent, détruire tout élément se rapprochant à leur idéologie devient une priorité et une nécessité.

 

 

L’Ayatollah Sayed Hassan Al-Shirazi avait beaucoup œuvré de son vivant pour tenter de reconstruire les sanctuaires d’Al-Baqi . Selon certains observateurs et ses amis proches, il a réussi à convaincre le gouvernement saoudien sur l’importance d’autoriser la reconstruction de ces sites, mais son assassinat a mis fin sur l’ensemble de ses efforts. De nombreux autres savants Chiites sont impliqués dans cette lutte, mais les tensions politiques et la guerre anti Chiite orchestrée par les Wahhabites sont un échec.

« Les Chrétiens, les Juifs, les Sikhs, les Hindous protègent leur héritage […] L’importance de préserver l’Héritage fait partie de l’Islam » a déclaré Sayed Ammar Nakshawani dans l’une de ses conférences sur la sauvegarde de l’Héritage Islamique. Il insiste sur l’importance et l’obligation pour les musulmans de protéger ces sanctuaires, notre héritage, en citant des Hadiths de l’Imam Ja’far Al-Sadiq (as).

Chaque année le 8 de Shawwal, la communauté Chiite internationale organise des rassemblements pacifiques dans certaines capitales , devant l’ambassade de l’Arabie Saoudite afin de protester contre le non respect des Droits de l’Homme exercé par les Saoud et d’exiger la reconstruction du cimetière de Jannatul Baqi, pour la sauvegarde du Patrimoine Islamique (de l’Unesco). De nombreuses pétitions sont lancées chaque année.

 

fullsizerender-1 fullsizerender

 

Shia Rights Watch (SRW) exhorte le gouvernement Saoudien à reconstruire le cimetière d’Al-Baqi. Il encourage également  les membres de la communauté Chiite ainsi que toutes les organisations de défense des Droits de l’Homme et Historiques à accroître leurs efforts en matière de sensibilisation en ce qui concerne la sauvegarde du patrimoine des minorités.

La destruction des sites sacrés en Arabie Saoudite par les Wahabbites se poursuit encore aujourd’hui. Leur but est d’éradiquer l’héritage islamique et de diffamer l’Islam à tout prix. La communauté Chiite francophone reste malheureusement encore très timide dans la protestation de cette sauvegarde plus que jamais obligatoire.

 

Avec comme source: Sayed Ammar Nakshawani, Wikipédia, Rebuild Baqee.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *