L’Iran n’apprécie pas que l’Arabie saoudite soit à la tête du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU

Le ministère iranien des Affaires étrangères a indiqué dimanche que la récente élection de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU était tout à fait inappropriée, selon le Tehran Times.

« L’élection de certains pays comme l’Arabie saoudite prouve clairement que les organisations internationales de défense des droits de l’Homme ne sont que des outils au service de certains intérêts politiques », a déclaré dimanche Abbas Araqchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères en charge des Affaires légales et internationales.

M. Araqchi a tenu ces propos en marge d’une cérémonie organisée à Téhéran pour marquer le 71e anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte de l’ONU.

« L’élection d’un régime réputé pour tuer des enfants et priver les femmes de leurs droits les plus élémentaires indique que les décisions prises au sein du Conseil des droits de l’Homme et des autres mécanismes internationaux liés aux droits de l’Homme sont politiquement motivées », a dit le vice-ministre cité par la presse.

Le 28 octobre, l’Arabie saoudite et 13 autres pays ont été élus comme nouveaux membres du panel des droits de l’Homme de l’ONU, pour un mandat de trois ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.