Irak : Attentat terroriste à Nassiriya, au moins 84 morts

Ce jeudi, Daesh a visé une route régulièrement empruntée par des pèlerins chiites à 300km au sud de la capitale iranienne.  Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière depuis que Daesh a perdu le contrôle de Mossoul et de Tal Afar.

Au moins 84 personnes ont été tuées, dont sept Iraniens, et 93 autres blessées, dans un double attentat suicide près de la ville de Nassiriya, la capitale de la province de Dhi Qar.

L’adjoint au directeur général de la santé pour la province de Dhi Qar, Abdel Hussein Al-Jabri, a déclaré que le bilan des victimes pourrait s’alourdir.

En effet, l’attaque la plus meurtrière s’est produite dans un restaurant au sud-ouest de Nassiriya. « Un assaillant a activé sa ceinture d’explosif à l’intérieur du restaurant bondé, et un groupe d’autres hommes a ouvert le feu et jeté des grenades sur les convives »a déclaré Ali Abdoul Hussain, colonel de police, à l’agence Reuters.

Il a poursuivi en déclarant que les assaillants sont ensuite montés dans une voiture et se sont fait exploser à un point de contrôle. Les attaques ont eu lieu sur une autoroute régulièrement empruntée par des pèlerins et visiteurs venus de l’Iran, en route vers les villes saintes de Najaf et de Kerbala, plus au nord.

En ce qui concerne les terroristes, ils étaient déguisés en membres des unités paramilitaires de la mobilisation populaire (MP), composée en majorité de milices et de volontaires chiites, et circulaient à bord de véhicules militaires volés. Dans le court communiqué diffusé par son organe de propagande Aamaq, Daesh écrit que plusieurs kamikazes ont participé à cette attaque, qui a tué « des dizaines de chiites ».

Avec comme sources: Lemonde, express.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *