Sayed Ali Sistani, l'homme qui sauva l'Irak

Sayed Sistani désapprouve l’indépendance du Kurdistan et la division de l’Irak !

La marjiyya et à sa tête Sayed Ali Al-Sistani ont exprimé leur refus de voir un Irak divisé avec la possibilité d’indépendance du Kurdistan irakien suite à l’organisation la semaine passée d’un référendum.

Sayed Ahmed Al-Safi, représentant du grand marja’ Sayed Ali Sistani à Karbala, a déclaré la semaine passée lors du discours de la prière du vendredi dans le mausolée de l’imam Hussein qu’ « à peine le peuple patient de l’Irak a dépassé le défi du terrorisme (…) grâce aux sacrifices des héros des forces armées et des autres forces de soutien, que malheureusement il doit confronter un nouveau défi représenté par la tentative de diviser le pays et d’en séparer le Nord ».

« La marjiyya a toujours affirmé l’importance de préserver l’unité de la terre et du peuple de l’Irak et a fait son possible pour combattre le sectarisme et le racisme pour affirmer l’égalité entre tous les Irakiens, quelles que soient leurs origines. Elle invite toutes les orientations à respecter le texte et l’esprit de la consitution irakienne », a-t-il ajouté.

Cette crise intervient alors que l’Irak est en passe de reprendre le contrôle de toutes les positions occupées par Daesh sur son territoire. Quelques 5,5 millions de Kurdes du Nord du pays ont massivement voté en faveur de l’indépendance, à 92,7 % des voix, selon les résultats officiels du référendum qui est totalement illégal aux yeux de la constitution irakienne.

Par ailleurs, les dirigeants kurdes n’ont pas encore déclaré l’indépendance et semblent revenir aux propositions de dialogue avec le pouvoir central.

Sources : Abna, Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *