Sistani, Khamenei et Nasrallah dénoncent la décision de Trump sur Jérusalem

Sayed Ali Al-Sistani et Sayed Ali Al-Khamenei, les deux références les plus suivies par les chiites, ainsi que le secrétaire général du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah ont dénoncé la décision de Trump sur Jérusalem qui fait de cette dernière la capitale d’Israël et la nouvelle destination de l’ambassade américaine.

Après la décision de Trump, plusieurs pays et personnalités sont montés au créneau pour dénoncer cet acte.

Sayed Sistani

Le bureau de Sayed Ali Al-Sistani – grande référence religieuse dans le monde chiite – à Najaf en Irak où il réside a publié un communiqué affirmant que « cette décision doit être dénoncée et condamnée. Elle blesse les sentiments de millions d’arabes et de musulmans ».

« Mais ça ne changera pas la réalité qui est que Jérusalem est une terre occupée qui doit retourner sous la souveraineté de ses palestiniens, quel que soit le temps que cela prendra. Et la Oummah doit faire des efforts et unir ses forces dans ce but, et de Dieu vient la victoire » a insisté le communiqué.

Sayed Khamenei

Quant à Sayed Khamenei, l’agence iranienne Tasnim News a rapporté la réaction du guide suprême de l’Iran sur cette décision.

« La victoire sera l’alliée de la Oumma islamique car la Palestine sera libérée et le peuple palestinien remportera sa victoire. Les ennemis ont les mains liées dans le dossier palestinien et ne peuvent réaliser leurs objectifs », a clamé Sayed Khamenei.

S’exprimant ce mercredi lors d’une réunion avec les chefs des trois pouvoirs, des hauts responsables iraniens, des ambassadeurs des pays islamiques et des invités à la conférence de l’unité islamique, il a souligné que « l’annonce d’al-Qods comme capitale du régime sioniste traduit leur impuissance et ils ne peuvent d’atteindre leurs objectifs en Palestine » avant de poursuivre « Nous n’avons aucun désaccord avec les peuples islamiques et nous avons toujours lancé des appels à l’unité. Néanmoins, certains poursuivent une politique d’embrasement des guerres. Les USA, l’entité sioniste et leurs supplétifs régionaux veulent déclencher des guerres dans la région. Tel est le plan des USA ».

Sayed Nasrallah

Sayed Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah au Liban, a tenu aujourd’hui un discours en réaction à la décision de Trump.

« La décision de Trump est une grave insulte aux musulmans et une violation des lois internationales », a lancé Nasrallah.

« Lorsque les États-Unis osent empiéter sur la ville la plus sacrée aux yeux des musulmans, il ne fait aucun doute que d’autres lieux moins sacrés, comme le reste de la Cisjordanie, la partie sud du Liban et d’autres endroits, se verraient confronter à des actions similaires si les musulmans restaient silencieux face à la décision de Trump » a-t-il ajouté.

« La décision de Trump, a-t-il ajouté, montre également qu’il n’a aucun respect pour l’opinion publique mondiale, y compris ses propres alliés européens dans la région, parce que le président américain prouve qu’aucun d’eux n’est important pour lui et son administration et que seuls les intérêts d’Israël comptent. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *