L’Émir des croyants : une manifestation sibylline [Poème]

« L’Émir des croyants : une manifestation sibylline » de Cheikhouna NDIAYE

Incomparable par sa distincte trempe
Mise en lumière par différentes rampes
Allongées de la Kaaba au Masdjid de Kufa:
Mosquées immaculées sans éponge de luffa.

Aborigène unique de Bayt-ul-Atîq:
Le singulier natif de cet Antique
Insurpassable records, de l’antarctique à l’arctique.

Inculcation confiée au Sceau des Prophètes:
Ben Abdallah, le titulaire de toute louangeuse épithète,
Nantit, le statut de gendre et de successeur, à sa silhouette.

Aîné des croyants à l’âge de dix ans.
Bravoure éprouvée depuis la nuit de l’Hégire d’antan,
Indomtable! Badr, Uhud, ،Khandaq, Khaïbar en savent un pan.

Tenant du statut du portail de savoir,
Ainsi que celui de Aaron en tant qu’Hoir.
Le Mawla intronisé à Ghadîr Qom
Incontestablement dû à une évidence d’axiome!
Bénédictions et Prières sur la Sépulture de Najaf: son Home !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *