Quelle est la signification de la prière [autre que l’adoration] ?

Jabir Ibn Abdallah Al-Ansari raconte : « J’étais avec le Maître des Croyants (as), quand le Maître (as) vit un homme prier.

Il lui demanda donc : « Comprends-tu la signification de la prière ? »

Il répondit :  « Ô mon Maître ! La prière a-t-elle une autre signification que l’adoration ? »

Alors, le Maître des Croyants dit : « Oui. Par celui qui a choisi Muhammad comme Messager, Allah n’a envoyé Son Messager pour une quelconque affaire sans qu’elle n’ait une interprétation et un double sens et sans qu’elle ne soit concernée par la descente d’une révélation qui indique tout le [sens] de l’adoration. »

Puis, l’homme dit : « Ô mon Maître ! Enseigne-moi la signification de la prière. »

Le Maître des Croyants répondit : « Quand tu prononces Allahu Akbar dans le premier takbirat ul-Ihram, cela signifie qu’Allah est plus grand que l’on ne puisse Le décrire comme étant debout ou assis.

La signification du deuxième Takbir c’est qu’Il est plus grand que l’on ne puisse Le décrire comme étant en mouvement ou immobile.

Le troisième Takbir signifie qu’Allah est plus grand que l’on ne puisse Le décrire comme étant un corps [physique] et lui attribuer un semblant.

Le quatrième takbir signifie qu’Allah n’est pas atteignable par une quelconque détérioration ou maladie.

Le cinquième takbir signifie qu’Il est plus grand que l’on ne puisse Le décrire comme étant une matière ou imaginer qu’Il s’incarne dans la forme de quoi que ce soit et vice-versa.

Le sixième takbir signifie que contrairement aux créatures, Ses attributs à Lui ne sont pas sujets à disparition, déplacement et transformation d’une forme en une autre.

Le septième Takbir signifie que les cinq sens [des êtres vivants] ne Lui sont pas attribuables. »

Puis l’Imam (as) continua : « L’inclination* signifie : Je croirai en Toi (Allah), même si je me faisais tuer** [de ce fait].

Et le fait que par la suite, tu lèves la tête en revenant à la position debout et en récitant Samia’ Allahu Liman Hamidah (Dieu entend celui qui Le loue) signifie : Dieu m’a amené de l’inexistence vers l’existence.

La signification de la première prosternation, c’est d’avouer : Tu m’as créé de la terre.
Et le fait de relever ta tête par la suite, veut dire : Tu m’as sorti de la terre.

La deuxième prosternation signifie : Et Tu me renverras à la terre. En relevant ta tête [après la prosternation], tu attestes dans ton cœur : Et Tu nous ressusciteras encore une autre fois [le jour de la résurrection].

Et le fait que par la suite, tu t’assoies en t’appuyant sur ton côté gauche tandis que ton pied droit croise la plante de ton pied gauche, tu dis dans ton coeur : Ô Allah, j’ai vivifié la cause de la Vérité et annihilé la fausseté.

La signification du Tasshahud consiste à renouveler la foi, revenir à l’islam, témoigner de la résurrection après la mort.

La signification de la récitation des Tahiyat consiste à glorifier le Seigneur l’Exempt, et l’Exempter de ce que les oppresseurs disent de Lui, et de ce par quoi Le décrivent les athées.

Et ton expression Assalamu ‘Alaykum wa Rahmatullahi Wa Barakatuh (Que la Paix, la Miséricorde et les bénédictions d’Allah soient sur vous) signifie : La clémence d’Allah l’Exempt, vous protégeant contre le châtiment du jour du jugement dernier. »

L’Émir des Croyants (as) ajouta à la fin : « Quiconque ne considère pas la signification de sa prière, comme cela [cité précédemment], alors celle-ci sera incomplète. »

(*) : Incliner la partie supérieure du corps en avant.

(**) : Littéralement, cela signifie « se faire frapper la nuque », c’est à dire « se faire tuer ». 

TraductionHassan M.

Source : al-Bihar, volume 84, page 253, hadith 52.

ووجدت بخط الشيخ محمد بن علي الجبعي :نقلا من خط الشيخ الشهيد قدس الله روحهما قال : روى جابر بن عبدالله الانصاري قال : كنت مع مولانا أمير المؤمنين فرأى رجلا قائما يصلي فقال له : ياهذا أتعرف تأويل الصلاة؟ فقال : يامولاي وهل للصلاة تأويل غير العبادة؟ فقال : أي والذي بعث محمدا بالنبوة وما بعث الله نبيه بأمر من الامور إلا وله تشابه وتأويل وتنزيل وكل ذلك يدل على التعبد فقال له : علمني ماهو يامولاي؟
فقال : تأويل تكبيرتك الاولى إلى إحرامك أن تخطر في نفسك إذا قلت : الله أكبر من أن يوصف بقيام أو قعود ، وفي الثانية أن يوصف بحركة أو جمود ، وفي الثالثة أن يوصف بجسم أو يشبه بشبه أو يقاس بقياس ، وتخطر في الرابعة أن تحله الاعراض أو تولمه الامراض ، وتخطر في الخامسة أن يوصف بجوهر أو بعرض أو يحل شيئا أو يحل فيه شئ ، وتخطر في السادسة أن يجوز عليه مايجوز على المحدثين من الزوال والانتقال ، والتغير من حال إلى حال ، وتخطر في السابعة أن تحله الحواس الخمس.

ثم تأويل مد عنقك في الركوع تخطر في نفسك آمنت بك ولو ضربت عنقي ،

ثم تأويل رفع رأسك من الركوع إذا قلت : « سمع الله لمن حمده الحمد لله رب العالمين » تأويله : الذي أخرجني من العدم إلى الوجود ، وتأويل السجدة الاولى أن تخطر في نفسك وأنت ساجد : منا خلقتني ، ورفع رأسك تأويله : ومنها أخرجتني ، والسجدة الثانية : وفيها تعيدني ، ورفع رأسك تخطر بقلبك : ومنها تخرجني تارة اخرى.
وتأويل قعودك على جانبك الايسر ورفع رجلك اليمنى وطرحك على اليسرى تخطر بقلبك اللهم إني أقمت الحق وأمت الباطل ، وتأويل تشهدك تجديد الايمان ومعاودة الاسلام ، والاقرار بالبعث بعد الموت ، وتأويل قراءة التحيات تمجيد الرب سبحانه ، وتعظيمه عما قال الظالمون ونعته الملحدون ، وتأويل قولك : « السلام عليكم ورحمه الله وبركاته » ترحم عن الله سبحانه فمعناها هذه أمان لكم من عذاب يوم القيامة.
ثم قال أمير المؤمنين : من لم يعلم تأويل صلاته هكذا ، فهي خداج ، أي ناقصة.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *