Sayed Ali al-Sistani demande la protection des civils de Mossoul !

L’ayatollah Sayed Ali al-Sistani a appelé les soldats de l’armée irakienne, les combattants des forces populaires ainsi que les combattants kurdes (Peshmerga) à reprendre la ville de Mossoul de Daesh afin de libérer les civils qui sont pris au piège là-bas. 

« Nous comptons sur nos combattants bien-aimés, comme nous l’avons fait à maintes reprises, pour qu’ils fassent le nécessaire afin de protéger les civils coincés dans les zones en combat. Protégez-les de tout mal qui pourrait les atteindre », a déclaré le représentant de Sayed Sistani, Sheikh Abdul Mahdi al-Karbalaei, durant le sermon du vendredi dans la ville sainte de Kerbala. 

Il a également appelé les gens de Mossoul à coopérer autant que possible avec les forces de sécurité, pour faciliter leur mission afin de les libérer des terroristes de Daesh.

Ces déclarations ont été faites suite à l’annonce du commandant des forces de police fédérale, le lieutenant-général Raed Shaker Jawdat, qui a déclaré que les unités d’élite des forces anti-terroristes sont entrés dans le village d’al-Shak, au sud de Mossoul. Il a rajouté que plus de 220 terroristes de Daesh ont été tués et arrêtés par les forces de sécurité dans les villages de Maftan et Tal Nasser, qui se trouvent aussi au sud de Mossoul. 

Par ailleurs, de nombreux villages ont été libérés des mains de Daesh dont: Makook, Taloul Nasser, Hazrat Nasser, Umm al-Manasi et Sharirat. 

Selon l’ONU, Daesh a enlevé 550 familles des villages autour de Mossoul. Ils s’en servent comme boucliers humains. Ce vendredi, le Haut Commissaire des Nations Unies des droits de l’homme, Zeid Ra’ad Zeid Al-Hussein, a déclaré dans un communiqué, lu par son porte-parole Ravina Shamdasani que « nous sommes gravement préoccupés par l’enlèvement de nombreuses personnes qui sont utilisées comme boucliers  humains par Daesh. Ces pauvres gens sont placés à proximité de leurs bureaux ou des lieux que ces terroristes occupent ». 

Près de 30.000 soldats de l’armée, ainsi que les forces populaires et les forces Peshmergas kurdes sont impliqués dans une opération de grande envergure  pour reprendre la ville de Mossoul des terroristes. 

Avec comme source : ABNA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.