Le chef des ismaéliens Bohras visite Al-Sissi et offre 10 millions à l’Egypte !

Hier, le président égyptien, le général Abdel Fattah Al-Sissi, a accueilli le chef de la communauté chiite ismaélienne Bohra qui a offert un don à l’Égypte de 10 millions de livres égyptiennes.

Le chef des Bohras en Inde, le sultan Mofadal Sayf Al-Din, a visité le président égyptien Al-Sissi ce mardi avec une délégation composée de ses proches et de notables de la communauté. C’est la deuxième visite du sultan qui avait déjà visité le pays quelques mois après que le général soit rentré dans ses fonctions de président.

Le sultan bohra a également fait un don de 10 millions de livres égyptiennes (ce qui équivaut à 1 023 638 euros) à l’Égypte en les versant à l’association « Tahya Masr » (« Que vive l’Égypte »).

Il faut signaler que la communauté Bohra dépense beaucoup d’argent pour la restauration et la préservation de l’héritage fatimide en Égypte, notamment les très grandes et anciennes mosquées de cette époque dans le pays comme la mosquée d’Al-Hakim Bi Amrillah (la mosquée d’un calife fatimide) ou la mosquée Al-Lou’lou’a (« La Perle »). Il y aussi une communauté de 10 000 Bohras qui habitent en Égypte et qui, en général, dispose d’une bonne liberté religieuse, contrairement à beaucoup d’autres communautés dont celle des chiites duodécimains qui doit faire face à l’harcèlement et la discrimination des autorités égyptiennes.

Qui sont les Bohras ?

Ce sont des ismaéliens qui lors de la mort du calife fatimide Al-Mustansir Billah vont suivre son fils Al-Musta’li comme le neuvième calife et dix-neuvième Imam fatimide et le légitime successeur de son père. Ils s’opposent aux Nizârites qui soutiendront le frère ainé d’Al-Musta’li, Nizâr.

La communauté des Bohras, située principalement en Inde et au Yemen, est gérée par les Da’is, les représentants de leur imam Al-Musta’li pendant son occultation qu’ils appellent aussi les sultans. Les Nizarites, eux, suivent des imams apparents (l’actuel est le millionnaire Karim Aga Khan IV) pendant l’occultation de leur imam.

Nous rappelons aux chers lecteurs que l’extrême majorité des chiites (dont le site Shiacity appartient) dans le monde suivent le chiisme duodécimain qui reconnait 12 imams après le prophète dont le dernier est en occultation. Pendant son occultation, les chiites duodécimains suivent leurs plus hauts savants, les marjas, qui tirent les décrets religieux des sources de la jurisprudence (« Usul Al-Fiqh ») : Le saint Coran, les hadiths, la raison et l’unanimité des savants duodécimains.

bohra égypte

 

ismaélien égypte
                                         Al-Sissi avec le chef des Bohras, Mofadal Sayf Al-Din

 

C'est la deuxième visite des Bohras au président égyptien
                               C’est la deuxième visite des Bohras au président égyptien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *