Une équipe de déminage inspecte un paquet suspect, le 7 mai 2017 à Manille, aux Philippines (Noel Celis-AFP)

Philippines : Attentat terroriste contre des chiites, au moins 2 morts

Deux explosions à Manille aux Philippines ont fait hier au moins deux morts à Manille. La police philippine a estimé aujourd’hui qu’un imam chiite était vraisemblablement la cible de cet attentat et elle a rejeté la revendication de Daesh.

Hier, deux explosions ont visé le bureau du savant chiite Nasser Abinal. Le bilan est deux morts et six blessés. Oscar Albayalde, chef de la police de la capitale, a déclaré que Nasser Abinal, qui est également inspecteur des impôts pour la région de Manille, était probablement la cible.

Nasser Abinal n’était pas dans son bureau au moment des explosions et n’a donc rien eu. « Il a reconnu avoir essuyé des menaces de mort par le passé » durant son audition par la police, a dit à l’AFP M. Albayalde.

La première bombe a été livrée par un livreur dans un colis au collaborateur du sheikh. Elle a explosé et tous deux en sont morts. Ensuite, les policiers menaient des recherches dans le quartier quand la deuxième bombe a explosé.

« Ca n’a rien à voir avec le terrorisme. Il n’y a aucun signe que cela ait été perpétré par un groupe terroriste, philippin ou étranger », a déclaré le chef de la police.

Ceci dit, Daech a revendiqué l’attaque, affirmant avoir tué cinq chiites. Les auteurs de l’attentat ne sont donc pas encore connus. Cela peut être Daesh ou leurs sympathisants indépendants.

La majorité des habitants des Philippines sont catholiques mais il y a une importante minorité musulmane dont des chiites convertis. Certains extrémistes philippins ont prêté allégeance à Daesh dans le sud de l’archipel.

Avec comme source : AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *