Arabie Saoudite: Des femmes bientôt conductrices de taxi

À partir de Juin 2018, l’Arabie Saoudite autorisera enfin aux femmes de conduire. Les Saoudiennes militent désormais pour pouvoir exercer le métier de conductrice de taxi.

Le mois dernier, le roi Salman a décrété que les femmes seraient autorisées à conduire, une réforme historique qui permettrait à des millions de femmes de rentrer dans la vie active.

En effet, la compagnie de taxi, Kareem, prévoit d’embaucher jusqu’à 100 000 femmes chauffeurs pour attirer de nouveaux clients dans ce royaume si ségrégué.

Cette semaine, la compagnie a invité l’AFP à sa première session de recrutement dans la ville côtière de Khobar, qui a attiré une foule diversifiée, allant de femmes au foyer à des travailleuses – qui ont déjà un permis de conduire étranger.

«Pendant des années, je me suis sentie impuissante. Ma voiture était garée à l’extérieur et je ne pouvais pas la conduire», a déclaré Nawal al-Jabbar, mère de trois enfants. « C’était comme si nous nous étions réveillés dans une nouvelle Arabie saoudite » a-t-elle ajoutée.

La firme prévoit d’ajouter un nouveau bouton «Captinah» afin de permettre aux clients de choisir des femmes chauffeurs. L’option ne sera disponible qu’aux femmes et familles, a déclaré Murtadha Alalawi, le porte-parole de Kareem,

Une trentaine de femmes se sont inscrites à l’événement à Khobar. Beaucoup sont arrivées non accompagnées par des hommes, ce qui n’est pas commun dans un pays où les Mahrams ont l’autorité arbitraire de prendre des décisions cruciales en faveur des femmes.

Avec comme source: Abna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *