J.A., chiite, torturé par le Hamas

Gaza : Le Hamas arrête et torture plusieurs chiites palestiniens

Le journal arabe basé à Londres Elaph a affirmé avoir reçu plusieurs témoignages de chiites palestiniens vivants à Gaza sur l’implication du Hamas dans la persécution et la torture des chiites de cette ville.

Cette information n’est pas nouvelle mais vient s’ajouter aux divers témoignages. En effet, comme nous vous en avons informé en novembre 2016, un jeune chiite avait été retrouvé mort à Gaza. Un mois plus tard, le Hamas arrêta plusieurs chiites et cherchait le chef du mouvement chiite Al-Sabirin. Depuis plusieurs années, le Hamas fait vivre aux chiites gazaouis un vrai enfer en les persécutant par des arrestations et la torture tout en violant leurs libertés religieuses.

Elaph a reçu plusieurs témoignages de palestiniens soupçonnés d’être proche du mouvement chiite « Al-Sabirin » (« les patients ») qui ont déclaré avoir été arrêtés illégalement par le Hamas et avoir été torturés pendant leur détention.

Un jeune homme avec les initiales « A.N » a témoigné que des hommes du Hamas l’ont détenu et torturé sans justifications pendant 4 jours. Il a eu une fracture au genou et a été aussi torturé avec de l’électricité.

« Deux hommes qui se sont présentés comme étant des forces de l’ordre intérieur de Gaza m’ont arrêté. Ils m’ont amené en prison avant de me ligoter et me couvrir la tête avec un sac. Ils m’ont demandé d’avouer mon appartenance au mouvement chiite Al-Sabirin. Ils m’ont demandé qui finance le mouvement et qui sont les responsables. Ils m’ont aussi questionné sur l’Iran. Ils ont essayé de me tirer des aveux par la force sur des sujets sur lesquels je ne connais rien. A chaque fois que je leur répondais par la négation, ils m’électrocutaient et me fouettaient jusqu’à ce que je m’évanouisse. Ils nous insultaient aussi et nous traitaient de rawafidhs et il me traitait de rafidi mécréant. Ils insultaient aussi nos figures, wilayat al-faqih et l’Iran. Ça a duré 4 jours et ensuite ils m’ont relâché, tout cela sans accusations ni condamnations. », a témoigné le jeune chiite au journal Elaph.

Il a également envoyé au journal plusieurs photos montrant les traces de tortures sur son corps.

Le chiite aux initiales A.N. torturé par le Hamas

Elaph a aussi reçu le témoignage d’un autre chiite aux initiales « J.A. ». Alors qu’il rentrait de la hussaynia, il a été arrêté dans la rue par deux hommes travaillant dans les forces de l’ordre du Hamas.

Il a été détenu, questionné, insulté et torturé pendant plusieurs jours. Il a eu de graves blessures sans avoir eu droit à une aide médicale quelconque. Par la suite, sa femme et ses voisins sont passés par des intermédiaires pour réclamer la libération de J.A., ce qui a été fait.

« Je ne comprends pas pourquoi le Hamas fait ça contre des citoyens à Gaza qui souffrent de l’embargo israélien comme tous les Gazaouis ». a déclaré J.A.

J.A., chiite, torturé par le Hamas

La haine et le mépris du Hamas envers les chiites de Gaza est bien connu. Les médias et religieux appartenant au Hamas lancent très souvent des paroles incitant à la haine contre les chiites. Ce même mouvement qui avait pendant des années été soutenu financièrement et politiquement avec des milliards d’euros et des armes par l’Iran chiite et le Hezbollah. Le Hamas interdit toute liberté religieuse aux chiites gazaouis. Détention, tortures et persécutions sont réservés à toute personne suivant la voie d’Ahl el Bayt (as) à Gaza.

Avec comme source : ELAPH

Un commentaire

  1. Que la Malédiction D’ALLAH SOUBHANOU Wa Ta’ala , sur ces traîtres qu’il tienne pour, assuré qu’il doit au jour du jugement, rendre compte au devant DIEU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *