Qui est Sab’ Al-Dijil, celui dont Daesh a attaqué le mausolée faisant 40 morts ?

Attentat contre le mausolée de sayed Mohammad Sab' Al-Dijil à Balad (Iraq) - REUTERS

Après l’attentat de Daesh dans le quartier animé de Karrada au centre de Bagdad qui a fait plus de 300 morts, le groupe terroriste a effectué un nouveau attentat le samedi 9 juillet 2016 dans un mausolée chiite à Balad (Irak) faisant plus de 40 morts. Mais à qui est ce mausolée ?

Tous les journaux ont rapporté cet ignoble crime terroriste de Daesh contre le mausolée de Sab’ Al-Dijil mais peu (ou pas du tout) d’informations ont été présentées sur ce mausolée et l’homme enterré dedans.

Nous allons vous présenter en résumé quelques informations générales sur ce saint et sa place dans le chiisme.

Celui qui est enterré dans ce mausolée à Balad est Mohammad ibn Ali Al-Hadi (as). Il est aussi appelé sayed Mohammad, Abu Ja’far ou Sab’ Al-Dijil. Il est le neuvième descendant direct du Prophète, le fils aîné de l’imam Ali Al-Hadi, le frère de l’imam Hassan Al-Askari et l’oncle de l’imam Al-Mahdi.

Il fut surnommé Sab’ Al-Dijil (« le lion de la région du Dijil ») car les coupeurs de route n’osaient pas attaqué les visiteurs de son mausolée dû aux grands mérites et miracles que les gens y observaient.

Il est né dans le village de Saraya fondé par son ancêtre l’imam Moussa Al-Kadhim à quelques kilomètres de Médine d’une mère maghrébine, dame Sawsan (ou Salil). Il a donc grandi dans une maison d’infaillibles où science, éthique et pureté régnaient.

Dû au fait qu’il était le fils aîné de l’imam Al-Hadi et une sommité en science, beaucoup de chiites pensèrent qu’il serait le prochain imam mais Dieu a voulu autrement et sayed Mohammad mourut quelques années avant son père. Malheureusement, après la mort de l’imam Al-Hadi, certains se sont égarés et et ont prétendu qu’il ne fut pas mort et qu’il était un imam en occultation !

Une bonne partie des Naqawi (descendants de l’imam Al-Hadi) dans le monde ont pour ancêtre Sab’ Al-Dijil, d’autres descendent de son frère Ja’far.

Après les mausolées des infaillibles imams, ceux de leurs enfants et descendants (par exemple, les fameux imamzadehs en Iran) sont les plus importants et les plus visités dans le monde chiite. Dans le rang de ces derniers, le mausolée de Sab’ Al-Dijil est probablement l’un des plus visités après celui d’Al-Abbas à Karbala et celui de sayed Zaynab à Damas.

Si les croyants et croyantes présentent un grand intérêt envers le mausolée de Sab’ Al-Dijil, c’est aussi dû aux nombreux miracles observés par les locaux et les visiteurs de ce saint lieu.

C’est donc tout un symbole que Daesh a essayé d’attaquer. C’est Ahl el Bayt qu’ils ont voulu attaqué. C’est leurs enfants, le chiisme, l’Irak.

Que Dieu maudisse les injustes qui attaque les élus de Dieu, les Ahl el Bayt (as), et massacrent leurs partisans.

Que la paix de Dieu soit sur sayed Mohammad Sab’ Al-Dijil et que les martyrs dans cet attentat soient accueillis par le Prophète et sa famille par la miséricorde et grâce de Dieu.

Nous sommes à Dieu et c’est à lui que nous revenons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *