Yemen : Quand l’insécurité alimentaire envahit le pays !

Jusqu’à huit millions de Yéménites sont gravement touchés par l’insécurité alimentaire. Le Programme alimentaire mondial (PAM) estime que la population touchée par cette insécurité au Moyen-Orient pourrait être encore plus élevée, atteignant 14,4 millions, ce qui représente la moitié de la population.

L’UNICEF estime que près de 4,5 millions de personnes ont besoin de traitements contre la malnutrition, dont plus de 2 millions d’enfants.

Le conflit, qui est toujours en cours, entre la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et le peuple yéménite a largement contribué à la crise alimentaire au Yémen. FEWS Net l’a décrit comme la plus grande situation d’insécurité alimentaire au monde. Cette guerre qui dure depuis bientôt 2 ans, a fait des milliers de morts et 3 millions de personnes ont dû quitter le pays. 

Bien que l’aide alimentaire fournie par des organisations telles que le Programme alimentaire mondial (PAM) contribue à atténuer la crise, FEWS NET a noté que de telles opérations demeurent insuffisantes pour répondre aux besoins du pays.

La coalition dirigée par l’Arabie saoudite empêcherait à de nombreux grossistes privés d’importer la marchandise sur tout le territoire en raison de nombreuses restrictions. D’après le Croix-Rouge sur place, de nombreuses personnes auraient des problèmes de santé suite au manque d’aide humanitaire (aliments, médicaments ou infrastructures d’urgence).

Bien que la nourriture soit encore disponible sur les marchés locaux, l’augmentation des prix limite les accès à ces biens. Le PAM a constaté que les prix du haricot rouge, du sucre et de l’oignon ont augmenté de 48%, 24% et 17% depuis le début de la crise.

Avec comme source: ABNA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *