Tafsir Chiite de la sourate 1: Al Fatiha

L’intégralité de cette traduction du Tafsir (exégèse) de la sourate 1, Al Fatiha, est tirée du Tafsir Hubeali (cf: lien en fin de l’article). Veuillez noter que c’est une traduction faîte de l’Anglais au Français. Sur le site Hubeali vous trouverez la version Arabe et Anglaise. Si vous avez une remarque, modification ou rectification à faire, n’hésitez pas à nous en faire part.

CHAPITRE 1 – Al-Fatiha (7 versets)

MERITE

De Jabir:

Du Saint Prophète – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – dans un long hadith dans lequel Allah lui dit : « Je t’ai donné, à toi et ta communauté, un trésor du Trésor du Trône, L’ouverture du Livre. »

[Tafsir Noor Al Saqalayn CH5-H5]

 

Dans le livre Al-Kahsaail:

Il est rapporté d’après Abu Abdullah – Paix sur lui – : « Ibliss hurla quatre fois. Le jour où il fut maudit, quand il fut jeté sur terre, quand Muhammad fut envoyé pour la période de Messager, et lorsque la « Mère du Livre » (Um Al Kitab) fut révélée. »

[Tafsir Noor AL Saqalyn CH1-H3]

 

Ibn Babuwayh, de son père, de Muhammad Bin Yahya Al-Ataar, de Muhammad Bin Ahmad, de Muhammad Bin Hasaan, d’Ismail Bin Mahraan, d’Al-Hassan Bin Ali Bin Abu Hamza AlBata’iny, de son père qui a dit: 

Abu Abdullah – Paix sur lui – a déclaré : « Le plus magnifique Nom d’Allah (Al-Ism A’azam) est un segment de la « Mère du Livre. » (Um Al Kitab)

[Tafsir Al Burhan H229  (401)]

 

Muhammad Bin Yahya, Ahmad Bin Muhammad, de Muhammad Bin Sinan, de Salmat Bin Mahraz qui a dit:
J’ai entendu de Abu Ja’far (as) que :

« Celui qui ne s’est pas libéré (de la maladie) avec Al-Hamd ne sera jamais guéri par quoi que ce soit d’autre « .

[Tafsir Noor Al Saqalayn CH1-H7]

 

Amaaly d’Al-Shaykh – par sa chaîne, a déclaré:

L’Imâm As-Sadiq – Paix sur lui –  a dit : « Celui qui est affecté par une maladie, qu’il récite « Al Hamd » 7 fois sur lui-même, et elle disparaîtra, ou bien qu’il la récite 70 fois, et je serai garant de sa bonne santé. »

[Tafsir Al Bruhan H248 (290:1]

 

De Ismail Bin Aban,

Le Prophète – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – a dit à Jabir ibn Abdullah : « Ô Jabir ! Laisse moi t’enseigner le chapitre le plus aimé qu’Allah a révélé dans Son Livre. Jabir a dit : « Oui, que mon père ainsi que ma mère soient ta rançon ! Ô Messager d’Allah, enseignes moi. »  Alors il lui apprit Al Hamd, la Mère du Livre, et dit alors : « Ô Jabir ! Laisse moi t’informer à ce sujet. » Il dit : « Oui, que mon père ainsi que ma mère soient ta rançon, informes-moi. » Il dit : « Elle est une guérison pour toutes les maladies, sauf pour le poison, c’est à dire la mort. »

[Tafsir Al Ayyashi]

 

Ali Bin Ibrahim, de son père, d’Abu Umeyr, de Muawiya Bin Amaar:

De Abu Abdullah – Paix sur lui – ayant dit : « Si la Sourate Al Hamd est récitée 70 fois sur le corps d’un défunt, et qu’ensuite l’âme revenait dans ce corps ce ne serait pas une surprise. »

[Tafsir Noor Al Saqalayn CH1-H8]

 

APERÇU

Et Amir Al M’uminîn – Paix sur lui – a dit dans un autre Hadith : « Si j’avais vraiment voulu, j’aurais chargé 70 chameaux, avec l’explication de l’Ouverture du Livre. » (Sourate Al Fatiha)

 

De Muhammad Bin Sinan:

De Abu Al Hassan Mussa ibn Ja’far, de son père – Paix sur eux – qui a dit à Abu Hanifa : « Quel est le chapitre dont le début est la Louange, dont le milieu est la Sincérité, et dont la fin est une Supplication ? »  Il fut dans la confusion, puis dit : « Je ne sais pas. »  Donc Abu Abdullah – Paix sur lui – dit : « Le chapitre dont le début est la Louange, dont le milieu est la Sincérité, et dont la fin est une Supplication est la sourate Al-Hamd. »

[Tafsir Al Ayyashi CH1-H2]

 

Dans le Tafsir Ayyashi de Yunus Bin Abdul Rahman d’une chaîne ininterrompue qui dit:

J’ai questionné Abu Abdullah – Paix sur lui – sur les mots d’Allah suivants : « Nous t’avons certes donné les 7 versets répétés. Ainsi que le Coran sublime. » [15:87] Il dit : « Il s’agit du chapitre Al Hamd et il contient 7 versets dont « Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux » et il est appelé « Masany » parce il est (récité) 2 fois dans 2 cycles (de prière). »

[Tafsir Noor Al Saqalayn CH1-H11]

 

De Abu Bakr Al-Hazramy qui a dit:

Abu Abdullah – Paix sur lui – a dit : « Toutes les fois où vous aurez besoin de quelque chose, récitez les 7 repetés, Al Masany et un autre chapitre, et priez 2 cycles de prière, et suppliez Allah. »  J’ai dit : « Qu’Allah vous garde, et quels sont les 7 versets répétés ? »  Il répondit : « L’ouverture du livre : Au Nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux.  Louange à Allah Seigneur des mondes. » [1:1-2]

 

Muhammad Bin Yahya, Ahmad Bin Muhammad Bin Isa, de Muhammad Bin Sinan, de Abou Salaam Al-Nahaas, d’un de nos compagnons,

Abu Ja’far – Paix sur lui – a dit : « Nous (les Imâms) sommes le double (Al Masany) qu’Allah a donné à notre Prophète et nous sommes la Face d’Allah. Nous nous déplaçons sur terre visibles de tous, et nous sommes les Yeux d’Allah parmi Ses créatures, et Sa Main Tendue de Miséricorde envers Ses serviteurs. Celui qui nous a reconnu nous connaît, et celui qui nous a ignoré nous ignore, et nous sommes les Imâms des gens Pieux. »

 

Dans Uyoon Al-Akhbaar – Nous a étè raconté de Muhammad Bin Al-Qasim le commentateur Al-Astrabadiar qui a dit: Il nous a été rapporté de Yusuf Bin Muhammad Bin Ziyad, et Ali Bin Muhammad Bin Sayaar, de leurs ancêtres, de qui il fut dit:

Al-Hasanasws Bin Bin Ali (as) Muhammad (as) Bin Ali (as) Bin Musa (as) Bin Ja’far (as) Bin Ali (as) Bin Al-Husayn (as) Bin Ali (as) Bin Abu Talib (as), ainsi que son père Ali (as) Bin Muhammad (as), de son père Muhammad Bin Ali (as), de son père Ali Bin Al Musa (as) Al Reza (as), de son père Musa (as) Bin Ja’far (as), de sa descendance d’Amir-ul-Momineen (as) qui a dit:

Le Prophète – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – a dit : Qu’Allah Le Puissant et Majestueux a dit : « J’ai divisé l’Ouverture du livre en 2 : l’une Me concerne et l’autre concerne mon serviteur. Donc, la moitié est pour Moi et la moitié est pour Mon serviteur, et tout ce qu’il Me demande. »

Quand le serviteur dit : « Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. » Allah dit : « Mon serviteur commence avec Mon Nom, et il est de son droit que Je remplirai pour lui ses demandes et le bénirai dans son état. »

Alors, quand il dit : « Louange à Allah, Seigneur des mondes. »  Allah dit : « Mon serviteur m’a plébiscité et sait que les récompenses qui lui sont données sont de Moi, et les afflictions qui ont été dissipées sont de Moi.  Je vous ai crée (Anges et Prophètes) pour que vous soyez témoins que J’augmenterai ses bienfaits de ce monde avec ses bienfaits de l’au-delà, et dissiperai de lui ses afflictions dans l’au-delà, tout comme Je lui ai dissipé ses afflictions dans le monde d’ici-bas. »

Et quand il dit : « Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. »  Allah dit : « Mon serviteur a témoigné que Je suis le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. Soyez Mes témoins et Je vous accorderai une part de Ma Miséricorde, et une partie principale de Mes bienfaits. »

Et quand il dit : « Maître du Jour du Jugement. »  Allah dit : « Soyez Mes témoins (Anges et Prophètes). Tout comme il a reconnu le fait que je Je suis le Maître du Jour du Jugement, Je lui allégerai la balance le jour de la Rétribution, et Je ferai l’impasse sur ses péchés. »

Et quand le serviteur dit : « C’est Toi Seul que nous adorons. »  Allah dit : « Mon serviteur a dit la vérité, il M’a adoré. Soyez Mes témoins (Anges et Prophètes) que Je lui accorderai une grande récompense pour son adoration, et que ceux qui se sont opposés à son culte pour Moi, vont l’envier. »

Et quand il dit : « Et c’est Toi seul dont nous implorons secours. »  Allah dit : « Il a sollicité Mon aide et a cherché refuge auprès de Moi.  Soyez Mes témoins que Je l’aiderai dans ses affaires, et le sauverai des conditions difficiles et tiendrai sa main dans les jours difficiles. »

Et quand il dit : « Guide nous dans le droit chemin » jusqu’à la fin du chapitre.  Allah dit : « Ceci est pour Mon serviteur, et pour ce qu’il demande.  J’ai répondu à Mon serviteur et lui ai accordé ce qu’il voulait, et l’ai protégé de ce qu’il craignait. »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H9]

 

Et il a été rapporté dans Al-Faqih concernant ce qui a été mentionné par Al-Fazl, de Bin Shazaan d’Al-Illal, qui a dit:

L’Imâm Ar-Redhâ – Paix sur lui – a dit : « Allah commanda au peuple de réciter dans la Salat (prière), de sorte que le Coran ne soit jamais abandonné ni perdu, et qu’il doit être conservé et apprît, alors ne le laissez pas se faner et ne soyez pas ignorant (de lui). Et commencez avec Al Hamd plutôt qu’une autre sourate, parce nulle part ailleurs dans le Coran on ne trouve l’ensemble du Bien et de la Sagesse comme rassemblé dans la sourate Al Hamd, et c’est la Déclaration du Puissant et Majestueux : Louanges à Allah. »

Ceci rappelle ce que Allah le Puissant et Majestueux a ordonné sur Ses créatures de l’appréciation. Et l’action de grâce se conforme à son serviteur par la bonne action.  « Seigneur des mondes » est l’Unicité et la Louange à Lui, et l’acceptation qu’Il est très certainement Le Créateur, et rien d’autre. « Le tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux » est l’appel à Lui et le fait de se souvenir de Ses Faveurs, et Ses rétributions sur toutes Ses créatures. « Maître du Jour du Jugement » est l’acceptation de Dieu, de la Résurrection, et de la balance des actions, de la Compensation, et l’affirmation qu’Il est Le Roi de l’au-delà, tout comme l’affirmation qu’Il est Le roi du monde.

« C’est Toi (seul) que nous adorons » est le désir de se rapprocher de Dieu, Elevée est sa Mention, et d’être sincère envers Lui et personne d’autre, à travers les actions.  « Et c’est Toi (seul) dont nous implorons secours » est le désir de rechercher encore plus Sa Guidance et Son Culte, et pour la poursuite de ce qu’Il a Favorisé pour son serviteur, et pour son aide.  « Guide nous dans le droit chemin », se réfère à la Guidance de Sa religion, et la tenue à Sa corde, et la volonté d’obtenir la reconnaissance du Seigneur Tout Puissant, de Sa Grandeur et Magnificence.

« Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs » est la négation de L’implorer et souhaiter, et (au lieu) de se souvenir des Faveurs qu’Il a accordé à Ses Gardiens, et de désirer ces mêmes Faveurs.  « Non de ceux qui ont encouru Ta Colère, ni des égarés », est le fait de rechercher Refuge afin de ne pas devenir comme ces entêtés, ces infidèles, et ceux qui rabaissent Ses Commandements et Ses Interdictions.  « Ni des égarés », c’est ne pas vouloir devenir comme ceux qui se sont éloignés de Son Chemin, c’est vouloir rester dans le Chemin de ceux qui ont compris, et qui usent de bonnes manières. Et dans la Sourate Al Hamd il a été rassemblé l’ensemble du Bien et de la Sagesse, des questions de l’au-delà et du monde, et on ne retrouve cela nulle part ailleurs. »

Verset 1

« Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux »
بسم الله الرحمن الرحيم 

 

De Abu Hamza:

De Abu Ja’far – Paix sur lui – dit : « Ils ont volé (omis) le plus prestigieux verset dans le Livre d’Allah « Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux. »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H2]

 

De Isa Bin Abdullah, de son père, de son grand-père:

Ayant rapporté de ‘Ali – Paix sur lui – à qui il fut rapporté que des gens avaient omis de dire « Au nom d’Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux », alors il dit : « C’est un verset du livre d’Allah, Satan leur a fait retirer cela. »

Et dans un Hadith, du Maître de la communauté et des Imâms Amir Al M’uminîn – Paix sur lui – a dit que : Abdullah ibn Abbas est venu à lui et le questionna sur l’interprétation du Coran.  Il lui promis une réponse dans la nuit. Alors quand il revint, il demanda : « Quelle est la première (début) du Coran ? »  Il dit : « Al Fatiha. »  Il demanda : « Et quel est le début d’Al-Fatiha ? »  Il dit : « Bismillah. » (Au Nom d’Allah) Il demanda : « Et quel est le début de Bismillah ? »  Il dit : « Bism » (Au nom).  Il demanda : « Et quel est le début de « Bism » ? »  Il  dit : « Le « Ba. »  Alors il continua de parler du « Ba » une grande partie de la nuit.  Quand l’aube approcha, il – Paix sur lui – dit : « Si la nuit s’était prolongée pour nous, j’aurais prolongé davantage cette explication. »

 

Al-Tehzeeb – Muhammad Bin Al-Hassan Al-Tusi, par sa chaîne de Muhammad Bin Ali Bin Mahboub, d’Al-Abbas, de Muhammad Bin Abu Umeyr, Abou Ayoub, de Muhammad Bin Muslim qui dit:

J’ai questionné Abu Abdullah – Paix sur lui – sur les Sept versets répétés (Sab’a Al Masany).  « S’agit-il d’Al Fatiha ? » Il dit : « Oui. »  Je dis : « Et le verset « Au nom d’Allah Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux » fait il parti des sept ? » Il dit : « Oui, et il est le meilleur de tous. »  Et le Prophète – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – a dit : « Quand un croyant passe sur le Pont (As-Sirat), qu’il dise : « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux. »  Cela éteindra une flamme du Feu (de l’enfer) qui dira : « Dépêche Toi, ô Croyant, Ta lumière a éteint ma flamme. »Et le Prophète – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – a dit : « Quand le professeur dit au jeune garçon : « Dis : « Au Nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. » Alors le jeune garçon dit : « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. » Allah éloigna le jeune garçon du feu, et en éloigna son père, ainsi que l’enseignant. »

 

Al-Zamakshary dans ‘Rab’i Al-Abraar’:

Le Prophète – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – a dit : « N’oubliez pas de commencer par « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux », au jour du jugement ma communauté dira « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux », et leurs actions seront plus lourdes sur la balance. Les (autres) communautés diront : « Qu’est ce qui pèse autant sur l’échelle de la communauté de Muhammad ? »

Le Prophète – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – dira : « Ils ont commencé leur discours avec les trois noms d’Allah. Si ceux-ci devaient être placés sur le côté d’une balance, et les péchés de (toutes) les créatures de l’autre côté de la balance, leurs actes l’emporteraient sur leurs péchés. »

Jam’i Al-Akhbaar – De Ibn Mas’oud:

Le Prophète – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – a dit : « Celui qui veut qu’Allah le sauve des 19 Anges de l’Enfer (Al-Zabaniyya), qu’ il récite « Au nom de Allah le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux » car il a 19 lettres.  Allah opposera chacune de ces lettres contre l’un des Anges de l’Enfer. »

De lui, par sa chaîne, de Muhammad Bin Al-Husayn, depuis Muhammad Bin Hamaad Bin Zayd, de Abdullah Bin Yahya Al-Kahily, (qui a raconté):

Abu Abdullah – Paix sur lui – a dit : « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux » est le nom le plus proche du plus magnifique nom d’Allah (Al-Ism Al-A’azam) tout comme la pupille de l’œil est proche de sa blancheur (très proche). »

 

Et dans le livre de Tawhid par sa chaîne à Al-Safwan Bin Yahya de celui qui l’a rapporté à lui:

Abu Abdullah – Paix sur lui –  fut questionné à propos de « Bismillah » : Il  dit : « La lettre « Ba » ( ب ) est pour Bahaullah (Beauté d’Allah) et la lettre « Sine » ( س ) est pour Sanaullah (Splendeur d’Allah) et la lettre « Mim » ( م ) est pour Mulkullah (Le Royaume de Allah). »

On lui demanda ensuite : « Qu’en est il d’Allah ? »  Il dit : « Alif » ( ا ) représente les Faveurs d’Allah envers ses créatures qu’il a honoré par notre Wilayah.  « Laam » ( ل ) (Lazaam) représente la nécessité qu’Allah à établi de notre Wilayah sur ses créatures. »  Je demandai alors : « Qu’en est-il du « Lah » ? » Il dit : « C’est pour celui qui s’oppose à Muhammad et sa descendance. »

Il demanda : « Qu’en est il de  « الرحمن «  ( Ar-Rahman / Le Tout-Miséricordieux) ? » Il dit : « Il est pour le monde entier. »  Il demanda : « Qu’en est il de « الرحيم  » (Ar-Rahim/ Le Très-Miséricordieux) ? »  Il dit : « Il est spécialement pour les Croyants. »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H47]

 

De Safwan Al-Jamal qui a dit: 

Abu Abdulla – Paix sur lui –  a dit : « Allah n’a pas fait descendre du ciel un Livre, mais Il l’a ouvert avec بسم الله الرحمن الرحيم (Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim / Au Nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux) et Il l’a fait comprendre à la fin du chapitre par la révélation de بسم الله الرحمن الرحيم (Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim / Au Nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux) et le début d’un autre (chapitre). »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H13]

 

Un certain nombre de nos compagnons de Sahl Bin Ziyad , de Idrees Al-Harisy , de Muhammad Bin Sinan , de MufazzAl-Bin Umar qui a dit :

Abu Abdullah – Paix sur lui – a dit : « Protégez-vous des gens en récitant بسم الله الرحمن الرحيم (Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim / Au Nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux) ainsi que هو الله أحد (Allah est Un). Récitez les sur votre droite et votre gauche en face de vous et derrière vous, et au-dessus (de votre tête) et au-dessous (sur vos pieds). Et si vous devez vous rendre chez une autorité injuste (Sultan), récitez les trois fois quand vous le verrez, et fermez votre poing gauche, et ne l’ouvrez pas jusqu’à ce que vous sortez de sa présence. »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H18]

 

Dans Mahj Al-Dawaat, de notre chaîne allant jusqu’à Muhammad Bin Al-Hassan Al-Saffar du Kitab Fazl AlDo’a de sa chaîne à Muawiya Bin Amaar, qui a dit:

L’Imâm As-Sadiq – Paix sur lui –  a dit : بسم الله الرحمن الرحيم (Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim / Au Nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux) est le grand nom d’Allah. » [ou il dit « le Magnifique »]

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H22]

 

Muhammad Bin Yahya, Ahmad Bin Muhammad, d’Ali Bin Mahziyar, de Yahya Bin AbuImran Al-Hamadani, qui a dit:
J’ai écrit une lettre à Abu Ja’far (as)

J’ai écrit une lettre à Abu Ja’far – Paix sur lui – : « Que je sois ta rançon ! Qu’est-ce que vous dites d’un homme qui a commencé avec بسم الله الرحمن الرحيم (Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim / Au Nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux) dans sa prière une seule fois avec la mère du Livre (Sourate Al Fatiha) mais ne l’a pas récité dans un autre chapitre autre que la Mère de le livre ? Al Abbassi nous a dit qu’il n’y a pas de mal à cela. » L’Imâm corrigea ce propos (celui d’Al Abbassi) et dit : « Récites le 2 fois, même si elle moud le nez d’Al Abbassi (sur le sol). »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H30]

 

Dans le livre Al-Khisaal d’Al-Amsh, de Ja’far Bin  Muhammad (as) :

« Réciter à voix haute بسم الله الرحمن الرحيم (Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim / Au Nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux) dans la prière est obligatoire. »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H38]

 

Alors une personne a dit : « Ô fils du Messager d’Allah, informes moi, quel est le sens de بسم الله الرحمن الرحيم (Bismillah Ar-Rahman Ar-Rahim / Au Nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux) ? » ‘Ali ibn Al Hussayn – Paix sur lui – dit : « Mon père a raconté de son frère Amir ul M’uminîn, qu’un homme se leva et demanda ; « Ô Amir ul M’uminîn, informes moi sur le sens de cette phrase. »  Il dit : « La Parole « Allah » est la plus magnifique – des noms d’Allah le Très Haut – et personne, aucune de ses créatures, ne peut s’appeler comme cela. »

[Tafseer Imam Hassan Al Askari (as) – S9]

 

De sa chaîne allant jusqu’à Amir Al M’uminîn – Paix sur lui – à qui il fut demandé : « Quel est l’avantage des lettres de l’alphabet ? » Alors ‘Ali – Paix sur lui –  dit : « Il n’y a aucune lettre des lettres, mais il est un nom provenant des noms d’Allah le Puissant le Majestueux. »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H43]

 

De sa chaîne allant jusqu’à Amir-ul-Momineen (as) à qui il fut demandé: «Quel est l’avantage des lettres de l’alphabet ? Alors Ali (as) dit: «Il n’y a aucune lettre des lettres, mais il est un nom provenant des noms d’Allah le Puissant le Majestueux .

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H43]

 

Ali Bin Ibrahim, de son père, d’Al-Nazar Bin Suweyd, de Hisham Bin Al-Hakam, a dit:

« J’ai questionné Abu Abdullah – Paix sur lui – à propos des noms d’Allah et de Ses Attributs, de quoi le nom « Allah » est il dérivé ? »  Il me dit : « Ô Hisham ! « Allah » a été dérivé de « Ilah » et « Alaah » qui requiert un adorateur et le nom n’est pas le même que celui nommé. Donc, celui qui adore le nom sans en connaître le sens, a blasphémé et n’a rien adoré. Et celui qui adore le nom en connaissant le sens, a aussi blasphémé. En revanche celui qui a adoré la signification et non pas le nom, est dans l’Unicité (Al-Tawhid). Comprends tu ô Hisham ? »  Je dis : « Multiplie pour moi. »

ll (as) a dit: « Allah a 99 noms. chaque nom a été nommé, donc chacun de ces noms signifierait « dieu », mais « Allah » est mis en évidence par ces noms, et tous ces noms ne sont rien d’autre que Lui. O Hisham! Le « Pain » est le nom d’une nourriture et « l’eau » est le nom d’une boisson, le « tissu » est le nom d’un vêtement, et le « feu » est le nom d’un incinérateur. Comprends tu, Ô Hisham? Avec une compréhension qui te servira pour te défendre et lutter contre nos ennemis, et ceux qui prennent quelqu’un d’autre qu’Allah? J’ai dit: « oui ».  Il dit: « Qu’Allah t’en récompense et te maintient ferme Ô Hisham ». Hisham dit: «Par Allah! Personne n’a été en mesure de me battre au sujet de l’Unicité (Al-Tawhid) jusqu’à ce qu’il se tienne à cet endroit ci où je me tiens (atteindre mon niveau de compréhension).

[Al Kafi -H230]

 

Et il fut rapporté du Prophète (saaw) ayant dit: « Allah construira pour lui, dans le Paradis 70.000 châteaux de rubis rouges. Dans chaque châteaux seront 70.000 maisons de perles blanches. Dans chaque maison seront 70.000 lits d’émeraudes vertes, au-dessus de chaque lits il y aura des matelas de soie et de brocart sur lesquels il y aura une Houri, elle aura 70.000 mèches de cheveux et sera couronnée de corail et rubis. Sur sa joue droite sera inscrit Muhammad Messager d’Allah et sur sa joue gauche ‘Ali le Gardien d’Allah, sur son front Al Hassan, sur son menton Al Hussayn et sur ses lèvres « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. » J’ai demandé : « Ô Messager d’Allah ! Pour qui ce sera ce Prestige ? »  Il me dit : « Pour celui qui dit بسم الله الرحمن الرحيم avec sainteté et vénération. »

 

VERSET 2

Louange à Allah, Seigneur des mondes.
ٱلۡحَمۡدُ لِلَّهِ رَبِّ ٱلۡعَـٰلَمِينَ

Dans Usul Al-Kafi , de sa chaîne jusqu’à:
Abu Abdullah – Paix sur lui – ayant dit : « Celui qui récite 4 fois chaque matin الحمدلله رب العالمين (Louange à Allah Seigneur des mondes) a exprimé ses remerciements pour sa journée, et celui qui le dit dans la soirée a exprimé ses remerciements pour sa nuit. »
[Tafseer Noor Al Saqalayn CH 1 – H 63]
Muhammad Bin Yaqoub, de certains de nos compagnons, Ahmad Bin Muhammad Bin Khalid, d’un de nos compagnons, de Muhammad Bin Hisham, de Maysar:
Abu Abdullah – Paix sur lui – a dit : « L’appréciation des Faveurs est de se tenir loin des Interdictions, et l’achèvement de l’appréciation sont les mots de l’homme qui exprime : الحمدلله رب العالمين‘ (La louange est à Allah le Seigneur des mondes). »
Dans Majma Ul Bayaan et Rasool’Allah (saww) ont dit:
Le Messager d’Allah – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – a dit : « En vérité, dans « l’Ouverture du livre » les mots « Louange à Allah, le Seigneur des mondes » sont un appel du peuple du Paradis dans sa reconnaissance à Allah pour les belles récompenses. »
[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H65]

 

Ali Bin Ibrahim, de son père, d’Ibn Abu Umeyr, d’un de ses compagnons ont rapporté:

Un homme éternua en présence d’Abu Ja’far – Paix sur lui – et dit : « Louange à Allah. » Lorsque ce dernier fut de nouveau silencieux et en état, Abu Ja’far lui dit : « Ce que tu viens de faire est faible en nos droits » puis il continua « Quand l’un de vous éternue, il doit immédiatement dire « Louange à Allah, Seigneur des mondes » et exprimer les salutations d’Allah sur Muhammad  et sa famille. » L’homme fut réduit au silence par les propos d’Abu Ja’far.

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H65]

 

Dans Al-Kafi – Ali de son père, d’Abdullah Bin Mugheira, de Jameel, de Abu Abdullah ayant dit:
« Si vous priez derrière l’Imâm, alors récitez Al Hamd, et il est libre de réciter Al Hamd, vous devez dire « Louange à Allah, Seigneur des mondes », et ne dites pas « Ameen. »
[Al Kafi-H113]

 

Abu Abdullah – Paix sur lui – a dit à propos de : « louange à Allah. » Il s’agit de l’appréciation à Allah. Et concernant le « Seigneur des mondes », il dit : « Créateur des créatures », « Le Tout Miséricordieux », avec toutes Ses créatures, « Le Très Miséricordieux » est spécialement pour les Croyants. « Maître du Jour du Jugement », il  dit : « Le jour de la rétribution, et la preuve de Sa déclaration. »  Et ils diront : « Malheur à nous ! C’est le jour de la Rétribution » [37:20], ce qui signifie le jour où tous rendront des comptes. » « C’est Toi seul que nous adorons et c’est Toi seul dont nous implorons secours », il dit : « Allah Le Puissant, Le Majestueux. »  « Guide-nous dans le droit chemin », il dit : « Il s’agit de La Route, et la Reconnaissance de l’Imâm. »

 

L’Imâm – Paix sur lui – a dit : « Une personne est venu à l’Imâm Ar-Redhâ et dit : « Ô fils du Messager d’Allah, enseignes moi le sens de ces paroles d’Allah : « Louange à Allah Seigneur des mondes. »  L’Imâm dit : « Mon père a rapporté de mon aïeul Al Baqir de Zayn ul Abidîn qu’une personne est venu à Amir ul M’uminîn et a dit : « Expliquez-moi ces paroles d’Allah quel est son sens ? » Il répondit : « Louange à Allah », est la reconnaissance des faveurs d’Allah. En résumé, le croyant n’a pas la capacité de reconnaître chacune de ces faveurs en détail, parce qu’ils sont trop nombreux pour les énumérer et les connaître. » Il leur dit : « Dis : Louange à Allah » pour les Faveurs qui lui sont accordées. « Seigneur des mondes » inclut les communautés de toutes créatures, du règne animal au règne végétal. Pour ce qui est des animaux, il a placé dans leur cœurs la capacité de se débrouiller pour assurer leur propre survie. Quant à la végétation, elle est maintenue par Sa Puissance, tout comme Il Maintient et Garde le Ciel afin qu’il ne tombe pas sur la terre, sans Sa permission, et que la terre ne s’effondre pas, sans Son ordre, Il est Compatissant et Miséricordieux envers Ses serviteurs. »

Il dit : « Seigneur des mondes » signifie qu’Il est leur Maître et leur Créateur et leur donne la subsistance, de l’inconnu et du connu. La Subsistance a été classifiée, et Il la donne aussi au fils d’Adam indépendamment, quelle que soit la voie qu’il emprunte. Le pieux ne reçoit pas plus en raison de sa piété tout comme celui qui cause des méfaits il reçoit moins en raison de son méfait. Entre lui et la subsistance à laquelle il aspire à il y a un voile. Si aucun de vous ne va chercher à assurer sa subsistance, alors la subsistance va le chercher comme la mort viendra le chercher. »

Amir Al M’uminîn – Paix sur lui – dit : « Allah leur a dit : « Ne cessez de dire « Louange à Allah » pour les Faveurs qui vous ont été donnés, et Nous l’avons mentionné à maintes reprises dans les Anciens Livres qui ont précédés. Donc, c’est une obligation que Muhammad et sa Famille soient Favorisés et placés au dessus de tous les humains, et que leur Chiites, soient reconnaissants d’avoir été Favorisés et placés au dessus de tous les autres humains [appart eux]. »

[Tafseer Imam Hassan Al Askari(as) S11]

 

Par sa chaîne allant jusqu’à Al-Abaad Bin Abdul Khaliq, de celui qui a relaté:

Abu Abdullah – Paix sur lui – a dit : « Vraiment, Allah Puissant et Majestueux a Créé 12.000 mondes et chacun d’eux étant plus grand que les 7 cieux et 7 firmaments, et aucun de ces mondes pensent qu’il y a un monde autre que le leur, et j’en suis la preuve sur l’ensemble d’entre eux. »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H72]

 

Et de Abu Ja’far (as) dans un long Hadith:
« Peut-être pensez vous qu’Allah n’a créé que ce monde et qu’Il n’en a pas créé d’autres à côté de vous ? Oui, par Allah ! Il a créé des milliers et des milliers de mondes, et des milliers et des milliers d’Adam. Vous êtes parmi les derniers de ces mondes et le dernier des Adam. »
[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H70]

 

ll nous a été rapporté par Ahmad Bin Muhammad, d’Al-Husayn Bin Saeed, d’Ibn Abu Umeyr, Abou Ayub, de Aban Bin Taghlub qui a dit:

« J’étais en présence d’Abu Abdullah – Paix sur lui – quand un homme des habitants du Yémen est venu jusqu’à lui. Il dit : « Ô frère Yéménite, y a t-il des personnes savantes parmi vous ? » Il dit : « Oui. »  Il dit : « Et que t’ont ils enseigné comme savoir ? » Il dit : « Il se déplacerait en une nuit la distance d’un voyage de deux mois à vol d’oiseau et les effets resteraient. » Abu Abdullah – Paix sur lui – a dit : « Les bien informés de Médine sont plus informés que ceux qui vous sont bien informés. »  Il dit : « Et qu’est ce qui atteint la connaissance du bien informé de Medine ? »  Il dit : « Il voyage en une heure de la journée, la distance d’un voyage jusqu’au soleil en un an, à la mesure où il traverse 12.000 mondes analogues à ce monde dont les habitants ne savent pas qu’Allah Créa Adam ou Ibliss. »  Il demanda : « Est-ce qu’ils vous reconnaissent ? »  Il dit : « Oui. Ils n’ont pas d’obligation particulière, sauf envers notre Wilayah ainsi que se tenir à distance (Tabarra) de nos ennemis. »

[Basaair Al Darajaat – P10 – Ch14 – H15]

 

Il a été rapporté à nous par Muhammad Bin Al-Husayn, de Safwan Bin Yahya, d’un de ses hommes, qui a racontés:

Abu Abdullah, de son père de ‘Ali ibn Al Hussayn de Amir Al M’uminîn – Paix sur eux – ayant dit que : « Allah a une ville derrière l’Ouest, qui est appelé Jâbalqâ, et à Jâbalqâ il y a 70.000 communautés. Il n’y a pas de communauté comme cette communauté. Ils ne désobéissent pas Allah même d’un clin d’œil. Ils ne font aucun acte, ni ne prononce aucun mot, appart pour témoigner contre les deux premiers et ils se gardent aussi loin d’eux (Tabarra), et ils vivent de la Wilayah des Ahl ul Bayt du Messenger d’Allah. »

[Basaair Al Darajaat – P10 CH14-H1]

 

ll nous a été rapporté par Ahmad Bin Muhammad, d’Al-Husayn Bin Saeed, d’Ibn Abu Umeyr, Abou Ayub, de Aban Bin Taghlub qui a dit:

J’étais en présence d’Abu Abdullah (as) quand un homme des habitants du Yémen est venu jusqu’à lui ». Il (as) dit: « Ô frère Yéménite, y a t-il des personnes savantes parmi vous?  » Il dit: « Oui ». Il (as) dit: « Et que t’ont ils enseigné comme savoir » Il dit: « Il se déplacerait en une nuit la distance d’un voyage de deux mois à vol d’oiseau et les effets resteraient ».
Abu Abdullah (as) a dit: «Les bien informés de Médine sont plus informés que ceux qui vous sont bien informés ». Il dit: «Et qu’est ce qui atteint De la connaissance du bien informé de Médine? Il (as) dit: Il (as) voyage en une heure de la journée, la distance d’un voyage jusqu’au soleil en un an, à la mesure où il traverse douze mille mondes analogues à ce monde dont les habitants ne savent pas qu’Allah Créa Adam (as) ou Ibliss (la) ». Il demanda? Est-ce qu’ils vous (as) reconnaissent ? Il dit: «Oui. Ils n’ont pas d’obligation particulière, sauf envers notre Wilayah ainsi que se tenir à distance (Tabarra) de nos ennemis ».

[Basaair Al Darajaat – P10 – Ch14 – H15]

 

Il nous a été rapporté par Ahmad Bin Musa, d’Al-Husayn Bin Musa Al-Khashaab, d’Ali Bin Hasaan, d’Abdul Rahman Bin Kaseer, qui a raconté:

Abu Abdullah – Paix sur lui – a dit : « Derrière ce soleil qui est le vôtre, il y a quarante soleils qui sont à de nombreuses créatures, et que derrière cette lune qui est la vôtre, il y a quarante lunes qui sont à de nombreuses créatures. Ils ne savent pas qu’Allah Créa Adam. Il (Allah) leur a Inspiré avec une inspiration, donc ils envoient des malédictions sur celui ci et celui-là. »

[Basaair Al Darajaat – P10-CH14-H3]

 

Il nous a été rapporté par Ahmad Bin Muhammad Bin Al-Husayn, Ahmad Bin Ibrahiim, de Amaar, de Ibrahim Bin Al-Husayn, de Bastaan, d’Abdullah Bin Bakeyr, de Amro Bin Yazeed, de Hashaam Al-Jawalayqi, qui a raconté:

Abu Abdullah – Paix sur lui – a dit que : « Allah a une ville derrière l’océan. Sa capacité (son espace) est l’équivalent de la distance d’un Voyage de quarante jours. Là-bas, les gens ne désobéissent pas Allah, et ne connaissent pas Ibliss, ils ignorent même la création d’Ibliss. Nous les leur rendons souvent visite. Ils nous questionnent sur leur exigence, et ils nous demandent de prier pour eux. Nous leur avons enseigné, et ils nous interrogent sur notre Qâ’im jusqu’à ce qu’il fasse son apparition. Et ils s’adonnent à l’adoration avec beaucoup de diligence, et pour leur ville ils ont des portes, la distance entre le volet de l’un et le volet de l’autre est de 40 Farsakhs. Ils œuvrent (actes d’adoration) avec un grand Respect et Diligence. Si vous les voyiez, vous mépriseriez vos propres actions.  L’homme parmi eux prie pendant un mois sans lever la tête du sol (de prostration). Leur nourriture est la Louange envers Allah, et leurs vêtements sont du papier, leurs visages brillent d’une grande lumière. Si l’un de vous voyiez l’un d’eux, vous vous rassemblerez autour de lui, pour en aspirer ses effets sur la terre afin d’en être bénis.

Les sons qu’ils produisent tandis qu’ils prient, sont plus sévères que le son produit par le vent. Les guerriers parmi eux n’ont plus déposé les armes depuis qu’ils connaissent et sont en attente de notre Qâ’im, ils affirment avoir peur de ne pas le reconnaître même si l’âge de l’un d’eux est de mille ans. Si vous les voyiez, vous verrez le respect et la soumission, ils cherchent que ce qui les rapprocheront de lui. Si nous sommes emprisonnés, ils pensent que cela est une difficulté passagère qui précède notre arrivée chez eux.

Ils ne s’ennuient pas, et ne produisent rien mais ils récitent le Livre d’Allah comme nous leur avons enseigné, et ce dont nous leur avons enseigné, c’est ce qu’ils récitent au peuple. Ils ne mécroient pas en elle, ni ne la nient (notre parole). Ils nous questionnent sur le Coran, lorsqu’ils ne comprennent pas une chose, nous la leur expliquons, alors le bonheur envahit leur poitrine. Ils implorent Allah de prolonger notre séjour, et de ne pas nous perdre, ils savent que c’est une grande Faveur accordée par Allah, et que ce que nous leur avons appris est grand.

lls combattront au côté de l’Imâm. Parmi eux se trouve un groupe armé qui supplie Allah de les rassembler parmi ceux dont la religion triomphera, y compris les personnes âgées et les jeunes. Et si vous voyiez la façon dont se comportent les plus jeunes d’entre eux envers les plus âgés, ils se tiennent assis en face d’eux tels des esclaves, et ne se relèvent pas tant qu’ils n’en ont pas reçu l’ordre. Pour eux, ce comportement est une évidence, comme requis par l’Imâm.

Si l’Imâm leur ordonne quelque chose, ils s’y attacheraient à tout jamais jusqu’à ce qu’il  émet un ordre pour rompre le premier. S’ils devaient répondre sur ce qu’il y a entre l’Orient et l’Occident à partir des créatures, ils le feraient dans une heure. Le fer ne peut pas les détruire car leurs épées sont faites d’un métal autre et plus puissant que le fer. Si l’un d’entre frappait la montagne de son épée, elle se désintégrerait. L’Imâm reviendra et sera soutenu par eux, Al Hind (L’Inde), et Al Daylam (Perse) et Al Kark et Al Tark, et Al Roum (Rome), et Berber (Afrique du Nord), et ce qui est entre Jâbarsâ jusqu’à Jâbalqâ qui sont deux villes. L’une se trouve à l’Est l’autre se trouve à l’Ouest. Ils n’iront pas chez un peuple d’une autre religion, appart pour les inviter à Allah et à l’Islam et à l’acceptation de Muhammad et celui qui ne se soumettra pas sera tué, jusqu’à ce qu’il ne restera plus personne entre l’Orient et l’Occident, et ce qui se trouve à l’intérieur de la montagne, appart s’il accepte d’embrasser l’Islam. »

[Basaair Al Darajaat – P10-CH14-H4]

 

Il nous a été rapporté par Salmat ibn Al Khattab, de Sulayman ibn Sama’at et Abdullah ibn Muhammad, d’Abdullah Al Qasim, de Sama’at d’une chaîne allant jusqu’à Al Hussayn et Abu Al Jarud, Al Hassan ibn ‘Ali – Paix sur eux – a dit que : « Allah a une ville à l’Est et une ville à l’Ouest. Chacune d’elle a un mur de fer, et sur chaque mur il y a 70.000 volets. Dans chacun de ces volets il y a des gens qui parlent 70.000 langues, chaque langue étant différente l’une de l’autre, et nous connaissons chacune de ces langues, nous connaissons ce qu’elle contient et ce qu’il y a entre elles, et il n’y a pas de fils d’un Prophète autre que moi même, et autre que mon frère qui sommes la preuve sur eux. »
[Basaair Al Darajaat – P10-CH14-H5]

 

Il nous a été rapporté par Salmat, Ahmad Bin Abdul Rahman Bin Abd Al-Rabih Sayrafi,de Muhammad Bin Suleyman, de Yaqteen Al-Jawalayqi, de Qalqalat, qui a raconté:

Abu Ja’far – Paix sur lui a dit : « Allah a créé une montagne d’aigue-marine verte qui englobe le monde, et que sous le ciel, la montagne est plus verte que la végétation. Et Il a créé des Créatures, et Il ne leur a attribué aucune contrainte appart les prières et la Zakat, et ce sur l’ensemble de Ses Créatures, et chacun d’entre eux lancent des malédictions sur deux hommes de cette communauté. » Il (Allah) les a tous les deux nommé. »

[Basaair Al Darajaat – P10-CH14-H6]

 

Il nous a été rapporté par Ahmad Bin Al-Husayn, de Ali Bin Ziyaat, de Ubeydullah Bin Abdullah Al-Dahqaan, qui a raconté:

J’ai entendu Abu Al Hassan – Paix sur eux – dire que : « Allah a créé ce Domaine d’aigue-marine verte. Et c’est grâce à cette verdoyance que le ciel apparaît comme tel. »  Je dis : « Et quel est ce Domaine ? »  Il dit : « Le voile d’ Allah, derrière ce voile il y a 70.000 mille mondes, plus nombreux que le nombre d’êtres humains et de Djinn, et tous maudissent celui-ci et celui-là. »

[Basaair Al Darajaat – P10-CH14-H7]

 

Il a été rapporté à nous par Muhammad Bin Haroun, Abou yahya Al-Waasity, de Sahl Bin Ziyad, de Ajlaan Abu Saleh qui a dit:

J’ai questionné Abu Abdullah – Paix sur lui –  à propos du dôme d’Adam. Je lui dis :  « Ceci est le dôme d’Adam. »  Il dit : « Oui, par Allah, il y a beaucoup de dômes, et que derrière cet Ouest qu’est le vôtre, il y a 39 terres blanches, peuplées de créatures éclairées par notre lumière. Ils ne désobéissent pas à Allah même d’un clin d’œil.  Ils ne savent pas qu’Allah Créa Adam ni même qu’Il les a crées. Ils se tiennent à l’écart (Tabarra) de celui-ci et celui là. »  Je demandai : « Comment se tiennent-ils loin de celui-ci et celui-là, et comment est ce possible qu’ils ne savent pas qu’Allah créa Adam et eux même ? » L’Imâm répondit au questionneur : « Connais-tu Ibliss ? » Il dit : « Non, seulement à travers les Histoires. »  L’Imâm ajouta : « As tu reçu l’obligation de le maudire et de t’en tenir loin ? » Il dit : « Oui. »  Il dit : « Il en est de même pour eux. »

[Basaair Al Darajaat – P10-CH14-H8]

 

Il a été rapporté par Yaqoub Bin Yazeed, d’Ibn Abu Umeyr, de son homme, qui a raconté:

Abu Abdullah – Paix sur lui –  a raconté d’une chaîne ininterrompue d’Al Hassan ibn ‘Ali  – Paix sur eux –  ayant dit que : « Allah a deux villes, l’une d’entre elle est à l’Est, et l’autre à l’Ouest. Dans les deux villes il y a des murs de fer, et sur chacune des deux villes il y a 70 volets d’or, et dans ces 70.000 volets, mille langues sont parlées, chaque langue étant différente l’une de l’autre, et je comprends chacune de ces langues, ce qu’elles contiennent et ce qu’il y a entre elles, et mon Al Hussayn et moi même sommes les seules preuves sur elles. »

[Basaair AL Darajaat – P10-CH14-H11]

 

VERSET 3

Le Tout-Miséricordieux, Le Très-Miséricordieux
الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ

 

Dans Majma Ul Bayan et le narrateur Abu Saeed Al-Khudhry

Du Saint Prophète – Paix et Salut soient sur lui et sa famille – : « En vérité, Issa ibn Maryam a dit : « Le Tout-Miséricordieux » est Miséricordieux dans le monde, et « Le Très-Miséricordieux » est Miséricordieux dans l’au-delà. »

 

Dans le commentaire de Ali Bin Ibrahim Al-Mowthiq,

D’Abu Abdullah – Paix sur lui – après l’explication de « La louange à Allah Seigneur des mondes », « Le Tout-Miséricordieux » à toute Sa création, « Le Très-Miséricordieux » spécialement aux croyants, « Maître du Jour du Jugement »  jour de la rétribution. »

Et il a été rapporté par l’Imâm As-Sadiq – Paix sur lui – : « Le Tout-Miséricordieux » est un nom spécial avec des caractéristiques générales, et « Le Très-Miséricordieux » est un nom général avec des caractéristiques spéciales. »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H54]

 

Dans Nahjul-Balagha:

« Le Très-Miséricordieux », dont la miséricorde est indescriptible.

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H51]

 

Dans le livre Al-Ahliyaljat, l’Imam Al-Sadiq (as) a dit:

« En vérité, La Miséricorde qui nous est attribuée est constituée de pathos et de générosité, et La Miséricorde d’Allah est Sa Récompense envers Sa création. Quant à la miséricorde des serviteurs est lorsque l’une de ces deux choses se passe ; L’une est la clémence et la tendresse qu’il ressent dans son cœur quand il voit quelqu’un dans l’adversité et le besoin, frappé par l’affliction. Et l’autre, lorsqu’il apprend un décès et éprouve de la compassion et de la bonté envers l’endeuillé, alors les gens diront : « Regardez donc la miséricorde de cette personne. » Et il a donc agit avec la tendresse qu’il avait dans son cœur pour cette personne, et il en est plus encore pour Allah Le Puissant Le Majestueux envers nous (serviteurs). Allah n’a aucun organe, tout comme Sa description, Il est le Très Miséricordieux et Sa Miséricorde n’est pas une création. »

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H52]

 

L’Imam (as) dit: « Le Tout-Miséricordieux « –  Allah assure la subsistance de Sa création sans jamais la couper, même si elle (Sa Création) se coupe de Lui. « Le Très-Miséricordieux  » avec Ses Croyants serviteurs, Dieu facilite leur obéissance envers Lui, et pour Ses serviteurs mécréants Il approuve leurs supplications avec bonté.

Il (as) dit: « Amir-ul-Momineen (as) a dit:  « Le Tout-Miséricordieux « – Il assure la subsistance de Sa création. Là est Sa Miséricorde, lorsqu’un enfant n’a pas encore la force de courir et d’assurer sa propre subsistance, il donne la force à sa mère afin qu’elle puisse s’occuper de son enfant. Et si la mère ne s’occupe pas de son enfant, il devient alors plus qu’obligatoire pour le reste des croyants de prendre en charge cet enfant. Certains animaux n’on pas reçu cet instinct, qui est de prendre soin de leur jeunes progénitures, c’est pour cela que certains d’entre eux  sont capables d’assurer leur subsistance très peu de temps après leur naissance.

Il (as) dit dans l’explication:  « Le Tout-Miséricordieux »: « Le mot « Miséricordieux » a été dérivé de la Miséricorde. J’ai entendu Rasool Allah (saaw) dire: Allah a dit: « Je suis « Le Très-Miséricordieux » et cela vient de la Miséricorde, un Nom de Mes noms, celui qui se connecte à cela Je serai connecté à lui, et celui qui se coupe cela alors Je le couperai de Ma Miséricorde ». Puis Ali (as) dit:  » Savez-vous ce qu’est cette Miséricorde, que celui qui se connecte à elle est reliée au « Très-Miséricordieux » Ils ont dit:  » O Amir-ul-Momineen! Chaque communauté a été sollicitée pour honorer leur proches afin d’entretenir de bonnes relations avec eux ».
Alors il (as) leur dit: « Y a t-il l’un d’entre eux qui a obligé d’entretenir de bonnes relations avec les mécréants, et respecter ceux dont Allah a rabaissé, et enjoint au mépris des mécréants?  » Ils ont dit: « Non, mais nous avons été exhorté à avoir de bonnes relations avec les croyants » Il (as) dit: « N’a t-Il pas prescrit ce dû envers leurs pères et mères? » Ils dirent : « Oui, Ô Frère du Messenger d’Allah » Il a dit: « Ainsi, sachez donc que ce faisant, ils constituent les droits de leurs pères et mères ».

Ils ont dit: « Oui, Ô frère du Messager d’Allah. » Il (as) dit: « Leurs pères et mères leur fournissent des moyens de subsistance dans ce monde et les empêchent de tomber dans l’exécrable, et ceci est une Faveur minime tandis que Rasool Allah (saaw) leur donne des faveurs éternelles et les a sauvés du châtiment éternel. Alors laquelle de ces deux faveurs est la plus grande? La Faveur de Rasool Allah (saaw) est plus grande et plus immense. »
Il (as) dit: « Comment se peut-il que Dieu devrait exhorter la réalisation du plus petit droit et ne pousse pas à exhorter la réalisation d’un plus grand droit? Ce n’est pas possible. Le droit sur nous, de Rasool Allah (saaw) est plus grand que le droit des parents, et le droit de sa Famille (as) sur nous est également plus grand que le droit de nos propres parents. Donc, maintenir les relations avec la Famille (as) de Rasool Allah (saaw) est plus grand et il est formellement interdit de le briser. Malheur donc sur celui qui le brise, et malheur sur celui qui ne respecte pas sa Famille (as). Savez vous que la Sainteté de la Famille de Rasool Allah (saaw) est la Sainteté de Rasool Allah (saaw) et que la Sainteté de Rasool Allah (saaw) est la Sainteté d’Allah. Vraiment, le droit d’Allah est plus grand que tout. Mais plutôt, Il (Allah) choisit où il est destiné à être pour qui Il est le Seigneur, et cette Récompense est compatible avec Lui.

Savez vous ce qu’Allah dit à Musa Bin Imran (as)? J’ai dit: « Que mon père et ma mère soient  ta rançon, que lui a t-Il dit? Il dit: « Allah le Très Haut dit: Ô Moïse! Sais tu ce qui t’as atteint par Ma Miséricorde? Musa (as) dit: « Tu es plus Miséricordieux envers moi que ne l’ont été mon père et ma mère. Allah dit:  » Ô Musa! La miséricorde de ta mère était plutôt une Grace de Ma Miséricorde, et c’est Moi Qui l’a incliné vers toi, et raffiné son cœur pour lui éviter le repos sur ton éducation. Si Je n’avais pas fait cela avec elle, elle aurait été pour toi, comme toute autre femme.

[Tafseer Imam Hassan Al Askari (as) – S12]

 

Puis Amir-ul-Momineen (as) dit: La Miséricorde qu’Allah Puissant et Majestueux a extrait de la Miséricorde de ces paroles « Je suis le Tout-Miséricordieux » , est pour la Famille de Muhammad (saaw). Celui qui considèrent Allah et Sa Grandeur a considéré Muhammad (swas) aussi, et celui qui magnifie Muhammad (swas) magnifie également la Famille de Muhammad (swas), et que tous les croyants de nos Chiites (hommes et femmes) sont de la Famille de Muhammad (swas), ainsi, les respecter c’est respecter Muhammad (swas). Malheur donc à celui qui rabaisse ne serait ce qu’un brin de la Sainteté de Muhammad (swas). Quant à celui qui respecte sa Sainteté, honore sa Famille (as), et entretient de bonnes relations avec eux, il y aura pour lui, de bonnes nouvelles.

[Tafseer Imam Hassan Al Askari (as) – S12]

 

L’Imam (as) a dit à propos du: « Le Très-Miséricordieux « , Amir-ul-Momineen (as) dit: « Il est Miséricordieux envers Ses serviteurs croyants. Et de Sa Miséricorde, il a créé une centaine de miséricordes et Il les a attribuées à chacune des créatures, et ils sont tous miséricordieux les uns envers les autres. La mère est miséricordieuse envers son enfant, et les mères d’animaux sont miséricordieuses envers leur petits.
Alors, quand viendra le Jour du Jugement, il augmentera Une Miséricorde aux quatre-vingt dix neuf autres parties (de Sa Miséricorde) qui sera sur la communauté de Muhammad (saaw) et Il accordera l’intercession à ceux qui aiment intercéder, certains viendront vers les Chiites et diront: « Intercède pour moi ». Il dira alors: « Quel droit as tu sur moi? » Il dira: « J’ai éteins ta soif avec de l’eau un jour. » Alors, il s’en souviendra et intercédera pour lui. Un autre viendra et dira: « J’ai un droit sur toi, donc intercédé pour moi ». Il demandera: « Et quel est ton droit sur moi? » Il dira: «Tu t’étais reposé pendant un certain temps sous l’ombre de mon mur lors d’une journée chaude ». Il intercèdera donc pour lui ce jour là. Cette intercession ne cessera tant qu’il aura été bon envers ses voisins et personnes familières, pour le Croyant cela est plus prestigieux en présence d’Allah de ce que vous pouvez imaginer.

[Tafseer Imam Hassan Al Askari (as) – S13]

 

VERSET 4

Maître du Jour du Jugement
مَالِكِ يَوْمِ الدِّينِ

 

De Muhammad Bin Ali Al-Halby,

De Abu Abdullah (as) qui avait l’habitude de réciter : « Maître (Maalik) du Jour du Jugement ».

 

Dans Majma-ul-Bayaan,

Et Rasool Allah (saaw) a dit:  » En vérité, Allah m’a Favorisé avec « l’Ouverture du Livre » et de Ses mots « Maître du Jour du Jugement ». Jibrail a déclaré: « Aucun musulman (Soumis) ne dit cela, mais Allah et les habitants du ciel le ratifient.

[Tafseer Imam Hassan Al Askari (as) CH1-H76]

 

Dans Usool Al-Kafi par sa chaîne allant jusqu’à Al-Zuhry qui dit:

A chaque fois que Ali Bin Al-Husayn (as) récitait « Maître du Jour du Jugement » , il le répétait encore et encore jusqu’à ce qu’il s’effondre.

[Tafseer Imam Hassan Al Askari (as) CH1-H78]

 

L’Imam Hassan Al-Askari (as) a dit à propos du verset: « Maître du Jour du Jugement »: « Oui, Allah est assez puissant pour établir le Jour du Jugement, il s’agira du Jour des Comptes. De même, Il est assez puissant pour avancer ou repousser ce jour de son annonce pré-déterminée, et ce jour là Il sera Le Maître, celuli qui jugera avec Vérité. Ce jour là, les dirigeants, donneurs d’ordres de ce monde, qui avaient l’habitude d’être injustes et oppresseurs sur terre, n’auront plus aucune autorité. »

[Tafseer Imam Hassan Al Askari (as) S14]

 

VERSET 5

« C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours »
إِيَّاكَ نَعْبُدُ وَإِيَّاكَ نَسْتَعِينُ

 

Dans Majma Ul Bayaan, il est dit:

Rasool Allah (saaw) a dit: «Vraiment, Allah Le Très Haut m’a Favorisé avec « l’ouverture du Livre » et Ses mots « C’est Toi [Seul] que nous adorons » qui représente la sincérité du culte et « C’est Toi [Seul] dont nous implorons secours » représente l’adorateur qui, à travers cela, recherche, ses besoins préférables ».

[Tafseer Noor Al Saqalayn – CH1-H82]

L’Imam (as) a dit: « C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secour » Allah le Très-Haut dit: « Dites Ô créatures que J’ai béni avec Mes récompenses ». « C’est Toi [Seul] que nous adorons », Ô L’Unique Qui nous a accordé Ses Faveurs, nous T’obéissons sincèrement en t’implorant avec humilité sans ostentation ni réputation. »

 

« Et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours » , Nous recherchons Ton aide afin que nous puissions T’obéir comme Tu nous l’a commandé, et ainsi être protégé, dans notre monde, de ce que Tu Nous a Interdit, loin de Satan le Maudit, et de tous les autres Djins déshonorés et hommes égarés, et d’être blessé par l’injuste. Nous sommes en sécurité avec Toi. »

[Tafseer Imam Hassan Al Askari (as) – S15]

 

L’Imam Hassan Bin Ali (as) a dit qu’Amir-ul-Momineen (as) dit que Rasool Allah (saaw) a dit: Allah a dit: « DIS: « C’est Toi [Seul] dont nous implorons secours » . Pour T’adorer et T’obéir et pour repousser le mal de Tes ennemis et leurs parcelles, et d’être établi sur ce dont que Tu as Commandée. »

[Tafseer Imam Hassan Al Askari (as) – S18]

 

Dans le livre Al-Ihtijaj d’Al-Tabarsy (ar), dans un long Hadith:

du Prophète (saaw) qui parlait à ses compagnons au sujet de ces mots « C’est Toi [Seul] que nous adorons »: «Oui, UN SEUL, et ne dîtes pas ce que les Dahriyya (Eternalistes) disent: « En vérité, toutes les choses n’ont aucun commencement et sont éternelles », ou ce que les Thanawiyya (dualistes) disent: « En vérité, la lumière et l’obscurité sont les deux forces gouvernantes », ou ce que les polythéistes arabes disent: « En vérité, nos idoles sont des dieux ». Donc, nous ne T’associons à rien ni personne d’autre et nous ne demandons à personne en dehors de Toi en tant que Dieu (contraire à ce que font les infidèles) et nous ne disons pas comme les Juifs et les Chrétiens, que Tu T’es attribué un fils. Car Tu es bien plus Supérieur et plus grand que tout cela ».

[Tafseer Noor Al Saqalayn – CH1-H84]

 

Dans le commentaire d’Al-Ayyashi – de Al-Hassan Bin Muhammad Al-Jamaal, d’un de nos compagnons qui a dit:

Abu Abdullah (as) a rencontré un homme de la secte Qadiriyya dans la cour d’Abdul Malik Bin Marwan. Le Qadiriyya dit à Abu Abdullah: « Demandes moi ce que tu veux ». Il (as) lui dit: « Récite la sourate Al-Hamd ». Quelqu’un lui dit: « Récite la » (et j’étais avec lui) car il n’y a rien dans le chapitre Al-Hamd contre nous. C’est Allah qui nous a crée et c’est à Lui que nous retournons ». Le Qadiriyya récita la sourate Al-Hamd , et lorsqu’il arriva au verset  « C’est Toi [Seul] que nous adorons et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours », Alors l’Imam Ja’far (as) lui dit: « Pause! Qui implores tu lorsque tu demandes de l’aide? Et, quel est ton besoin de rechercher Son aide? L’affaire est à toi ». Le Qadiriyya fut sidéré comme celui qui ne croit pas, et Allah ne guide pas les gens injustes. »
(P.S.) Les Qadiriyya croient que les gens ont le choix total dans leurs affaires et qu’Allah n’a pas d’Ingérence dans cela.

[Tafseer Noor Al Saqalayn – CH1-H83]

 

VERSET 6
Guide nous dans le Droit Chemin
اهدِنَا الصِّرَاطَ الْمُسْتَقِيمَ

 

Et de lui, son père, de Muhammad Bin Ahmad Bin Ali Bin Al-Salt, de Abdullah Bin Al-Salt,de Yunus Bin Abdul Rahman, de celui qui l’a mentionné, de Ubeydullah Al-Halby,

Abou Abdullah (as) ayant dit: «Le droit chemin est Amir-ul-Momineen Ali (as)».

 

Et de lui, de Muhammad Bin Al-Qasim Al-Astarabady le commentateur, de Yusuf Bin Muhammad Bin Ziyad, et Ali Bin Muhammad Bin sayaar, de leurs ancêtres

de Al Hassan Bin Ali (as) Bin Muhammad Bin Alia (as) Bin Musa Bin Ja’far (as) Bin Muhammad Bin Ali (as) Bin Al-Husayn Bin Ali (as) Bin Abu Talib (as) concernant Ses mots: « Guide-nous dans le droit chemin », a déclaré: « Nous devons rester soumis à Toi, en T’ayant obéit dans notre passé, et en T’obéissant dans le future, dans notre vie. Et « Le droit chemin » concerne deux Chemins – Un chemin dans le monde ici bas, et un chemin dans l’au-delà.
Quant à la route droite de ce monde, il s’agit de ce qui est réduit (Takseer) de l’exagération (Ghuloo), et plus élevé que la réduction (Takseer), et améliorer, performer ses actions. Donc, ne modifie rien vers le mensonge. Tout comme pour l’autre route (de l’au delà), il est le chemin des Croyants vers le Paradis, sur lequel ils se trouvent, il conduit vers le Paradis et détourne du Feu, il ne mène nulle part ailleurs qu’au  Paradis « .

 

Et de lui qui a dit:

Et Ja’far Bin Muhammad Al-Sadiq (as) a dit au sujet de : « Guide nous dans le droit chemin » signifie guide-nous dans le Droit Chemin et guide nous sur la route qui nous fera atteindre Ton Amour, ainsi que Ta Religion, et qui nous empêchera de suivre nos propres passions car nous en serions corrompus, ou de suivre nos propres opinions, car nous serions détruits ».

 

Et de lui, de son père, de Ali Bin Ibrahim Bin Hisham, de son père, de Muhammad Bin Sinan, d’Al-MufazzAl-Bin Umar, de Thabit Al-Thumaly, qui a dit:

Le chef des adorateurs Ali Bin Al-Husayn (as) a dit:  » Il n’y a pas de voile entre Allah et Sa Preuve, ni aucune dissimulation entre Allah et Sa preuve. Nous sommes les Passerelles d’Allah et nous sommes le Droit Chemin, et nous sommes les Gardiens de Sa Connaissance, et nous sommes les interprètes de Sa Révélation, et nous sommes les piliers de Son Unicité (Tawhid), et nous sommes l’endroit de Ses Secrets.

 

Dans Man La Yahdhur Al-Faqih, il est mentionné que Al-Fadhl d’Al-Illal,

de l’Imam Al-Reza (as) qui a dit au sujet de « Guide nous dans le Droit Chemin » : La Guidance dans Sa religion, c’est d’être attaché à son câble, et d’accroître la reconnaissance en Son Seigneur Le Puissant et Majestueux, et Sa Magnificence et Sa grandeur.

 

Il a dit: Mon père m’a raconté, de Hamaad, qui a dit:

Abu Abdullah (as) à propos de: « Le droit chemin » , il dit: «Il est Amir-ul-Momineen Ali (as) et le reconnaître, et l’évidence qu’il s’agisse de Amir-ul-Momineen (as) dans Ses Paroles: «Il est auprès de Nous, dans la Mère du Livre, sublime et rempli de sagesse » [43:4], et c’est bien Amir-ul Momineen (as) dans la Mère du Livre ».

 

Ibn Shehr Ashob, de l’interprétation Waki’a Bin Al-Jarah, de Sufyan Al-Sowry, d’Al-Saday,de Asbat et Mujahid, d’Abdullah Bin Abbad concernant:
Ses mots: « Guide-nous dans le droit chemin », il dit: « Dites – vous les serviteurs d’Allah- Guide nous vers l’Amour de Muhammad (saaw) et des gens de sa maison (as) ».
Et à partir de Tafsir Al-Sa’alby, un rapport d’Ibn Shaheen, de ses hommes, de Muhammad Bin Hayaan, de Abou Breyda,
A propos des mots du Très-Haut: « Guide-nous dans le droit chemin » , il ajouta: « Le chemin de Muhammad (saaw) et sa Famille ».
Dans le commentaire de Ali Bin Ibrahim, dans Al-Mawatheeq,
De Abou Abdullah (as) à propos de: « Guide-nous dans le droit chemin » . Il dit: « La voie et la reconnaissance des Imams (as).
[Tafseer Noor Al Saqalayn – CH1-H88]

 

De sa chaîne allant jusqu’à Abu Abdullah (as) qui dit: « Par Allah! Nous (as) somme le « Droit Chemin ».
[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H89]

 

Dans Usul Al-Kafi (une chaîne) allant jusqu’à

Abu Ja’far (as) qui a dit: «Allah a révélé à Son Prophète: « Tiens fermement ce qui t’a été révélé car tu es sur le droit chemin » [43:43] Il (as) ajouta:  » Vous (as) êtes sur la Wilayah d’Ali (as) et il (Ali) est Le Droit chemin ».

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H99]

 

Ali Bin Muhammad, l’un de nos compagnons, d’Ibn Mahboob, de Muhammad Bin Al-Fazayl,Abou Al-Hassan Al-Maazy

(Imam Musa Al-Kadhim (as)) – Je l’ai questionné sur « Qui est donc mieux guidé? Celui qui marche face contre terre ou celui qui marche redressé sur un chemin droit  » [67:22] Il dit: «Allah donna l’exemple de celui qui est loin de la Wilayah d’Ali (as), semblable à celui qui marche sur son visage, et qui n’est pas guidé dans sa vie, en revanche celui qui la suit est celui qui est sur le droit chemin. Et le Droit Chemin est Amir-ul-Momineen (as) ».

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H100]

 

Habib Ben Abu Thabit nous a rapporté, de Saeed Bin Jubeyr,

d’Ibn Abbas (as) qui a dit que  » Rasool Allah (saaw) a dit à Ali ibn Abu Talib (as): « Tu (as) es le chemin lumineux et Tu es le « droit chemin », et tu es le Jacob (as) des croyants ».

[Shawahid Al Tanzeel – H88]

 

Dans le livre Kamaal-Al-Deen Wa Tamaan Al-Ne’ma, de sa chîne allant jusqu’à Khaysama Al-Ju’fi,

De l’Imam Ja’far (as) dans un long Hadith dans lequel il dit: « Et nous (as) somme le chemin lumineux et le Droit Chemin qui mène à Allah le Très Haut le Majestueux, et nous (as) somme les récompenses d’Allah sur Sa création »

[Tafseer Noor Al Saqalayn – CH1-H104]

 

De Jabir Bin Abdullah qui a dit:

Rasool Allah (saaw) a dit: « Vraiment, Allah a crée Ali (as) et sa femme (as) et ses fils (as) comme preuve d’Allah sur Ses créatures, et ils sont les passerelles de la connaissance pour ma communauté. Celui qui sera guidé par eux, sera guidé dans le Droit Chemin.

[Shawahid Al Tanzeel – H89]

 

De Jabir Bin Abdullah Al-Ansari qui dit:

Rasool Allah (saaw) a dit: « Sois guidé par le soleil, si le soleil est absent, soit guidé par la lune, si la lune est absente, soit guidé par Al-Zuhra (Venus), si Al-Zuhra est absente, alors, sois guidé par Al-Faraqdayn (2 étoiles). On lui a dit : « Oh Messager d’Allah (saaw) que sont le soleil, la lune, venus et les 2 étoiles? Il (saaw) répondit: Je suis le soleil, et la lune est Ali (as), et Venus est Fatima (as), et les 2 étoiles sont Al Hassan (as) et Al Husayn (as).

[Shawahid Al Tanzeel – H91]

 

Et de lui, de son père, de Al-Qasim Bin Muhammad, de Suleyman Bin Dawood al Munqary, de Hafs Bin Gayas qui dit:

Abu Abdullah (as) a décrit le Pont (Al-Siraat), et dit: « Un millier d’années d’ascension, un millier d’années de descente, et un millier d’années de marche » .

 

Et de lui, de Ahmad Bin Al-Hassan Al-Qataan, de Abdul Rahman Bin Muhammad AlHusayni, de Abu Ja’far Ahmad Bin Isa Bin Abu Maryam Al-Ajaly, de Muhammad Bin Ahmad Bin Abdullah Bin Ziyad Al-Arzamy, d’Ali Bin Hatim Al-Munqary, d’Al-Mufazzal Bin Umar qui a dit:

J’ai questionné Abu Abdullah (as) à propos du Pont (Al-Sirat), alors il dit: « Il est le Chemin vers la reconnaissance d’Allah Puissant et Majestueux, et il y a deux chemins : un chemin dans ce monde ici-bas, et un chemin dans l’au-delà. Concernant le chemin de ce monde, il s’agit de l’Imam (as), lui obéir est obligatoire. Celui qui le reconnaît dans le monde d’ici-bas et suivra sa guidance, passera par une route qui est un pont au dessus l’enfer menant à l’au-delà, et celui qui ne le reconnaît pas, ses pieds glisseront du pont dans l’au-delà, et il tombera dans le feu de l’Enfer « .

 

Et de lui, de Sa’dan Bin Muslim

de Abu Abdullah (as), dit: « Je le questionnai à propos du Pont (Al-Sirat), il a dit: «Il est plus fin qu’un cheveu, plus tranchant que l’épée. Certains passeront au-dessus comme la foudre, certains passeront au-dessus comme un cheval au galop, certains passeront au-dessus en marchant, certains passeront au-dessus en rampant, collés. Ainsi, le feu en arrachera certains et en laissera d’autres »
Et le Prophète (saaw) dit: « Quand le croyant passera au dessus du Pont en disant « Au nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux », il éteindra les flammes du Feu qui dira : « Passe vite, Ô croyant, ta lumière a éteins ma Flamme ».

 

Et de sa chaine allant jusqu’à Sa’d Bin Tareef,

De Abu Ja’far (as) qui a dit que le Messager d’Allah (saaw) a dit: « Le jour du Jugement, Ô Ali, toi et moi et Jibrail serons assis sur le Pont (Al-Siraat) et nous n’accepterons personne, sauf ceux qui auront avec eux, un livre dans lequel ta Wilayah sera visible ».

[Tafseer Noor Al Saqalayn CH1-H98]

 

VERSET 7
Le Chemin de ceux que Tu as comblés de Faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.
صِرَاطَ الَّذِينَ أَنْعَمْتَ عَلَيْهِمْ غَيْرِ الْمَغْضُوبِ عَلَيْهِمْ وَلاَ الضَّالِّين

 

Dans le livre Ma’ani Al-Akbhar de sa chaîne allant jusqu’à:

Ja’far Bin Muhammad (as) à propros de « Le Chemin de ceux que tu as comblés de Faveurs » , il s’agit de Muhammad (saaw) et de sa Descendance (as).

[Tafseer Noor Al Saqalayn – C1-H101]

 

Et de Ibn Abu Umeyr, d’Ibn Azina,

De Abu Abdullah (as) à propos de: « Non pas de ceux qui ont encouru Ta Colère, ni des égarés », dit : « Ceux qui ont encouru la Colère sont les hostiles (Nassibis) et ceux qui se sont égaré sont les sceptiques qui n’ont pas reconnu l’Imam (as).

 

Et de lui, d’Al-Hassan Bin Muhammad Bin Saeed Al-Hashimy, de Furaat Bin Ibrahim, de Ubeyd Bin Kaseer, de Muhamma Bin Marwaan, de Ubeyd Bin yahya Bin Mahraan, de Muhammad Bin Al-Husayn, de son père, de son grand-père qui a dit:

Rasool Allah (saaw) a dit à propos de: « Le Chemin de ceux que tu as comblés de Faveurs,  Non pas de ceux qui ont encouru Ta Colère, ni des égarés » , les Chiites d’Ali ibn Abu Talib (as) sont ceux dont Il a comblés de Faveurs de la Wilayah d’Ali Bin Abu Talib (as). Allah ne sera jamais en colère contre eux, et ils ne seront jamais égarés.

 

Et de lui, de Muhammad Bin Al-Qasim Al-Astarabady le commentateur, de Yusuf Bin AlMutawakkil,de Muhammad Bin Ziyad, et Ali Bin Muhammad Bin Sayaar, de leurs ancêtres,

d’Al-Hassan Bin Ali (as)Bin  Muhammad (as) Bin Ali (as) Bin Musa (as) Bin Ja’far (as) Bin Muhammad (as) Bin Ali (as) Bin Al-Husayn (as) Bin Ali Bin Abu Talib (as) concernant la Déclaration d’Allah Le Puissant et Majestueux: « Le Chemin de ceux que Tu as comblés de Faveurs », il dit: Oui, dis, « Guide-nous sur le Chemin de ceux sur qui Tu as Décerné Tes Faveurs, en les ayant soumis à Ta religion, et en T’obéissant et ils sont ceux pour lesquels Allah Le Puissant et Majestueux a dit dans le verset: « Quiconque obéit à Allah et au Messenger… Ceux là seront avec ceux qu’ Allah a comblés de Faveurs: Les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux, et quels compagnons ceux là! » [4:69] . Et cela fut relaté exactement de cette manière par Amir-ul-Momineen (as).

Il (le narrateur) a dit: Puis l’Imam dit: « Il ne s’agit pas de ceux qui ont été comblés de Faveur par la richesse et la santé du corps, tout ça ce sont des Faveurs apparentes d’Allah. Vous verrez cela sur ceux qui sont devenus infidèles ou immoraux. Alors, quelle est leur remord quand tu étais appelé à être guidé sur leur chemins, mais tu as plutôt été appelé à être guidé vers le chemin de ceux qui sont comblés de Ses Faveurs, de la croyance en Allah, de la reconnaissance en Son Messager (saaw), et la Wilayah de Muhammad (saaw) et sa magnifique Famille (as) , et ses bons compagnons, ceux qui sont élus, et la bonne dissimulation qui te protège du mal des serviteurs d’Allah, et de l’augmentation des péchés des ennemis d’Allah et de leur mécréance, en vous protégeant de leurs tentations qui te nuisent et nuisent aux Croyants, et par la reconnaissance des droits des frères (des croyants) ».

 

D’un homme de Abu Umeyr d’une chaîne allant jusqu’au Messager d’Allah (saaw) à propos de « Pas de ceux sur qui ont encourru Ta colère, ni des égarés » et voici comment ceci fut révélé: Ceux qui ont encouru la colère sont : celui-là, et celui-ci, et celui-ci et les Nassibis, et ceux qui se sont égarés sont les sceptiques qui ne reconnaissent pas leurs Imam (as).
[Tafseer Al Ayyashi- CH1-H28]
Dans le livre Al-Ihtijaj d’Al-Tabarsy, nous ayant été relaté par sa chaine mentionnée juste avant, qu’il fut mentionné d’Abu Al-Hassan Al Askary (as), de Abu Al-Hassan Al Reza (as) qui a dit:  » Celui qui exagère dans son adoration pour Amir-ul-Momineen (as), fait partie de ceux qui ont encouru la Colère (d’Allah) et de ceux qui se sont égarés.
[Tafseer Noor Al Saqalayn -CH1-H110]

 

Traduit par K.S de:

https://hubeali.com/books/English-Books/Tafseer-e-Quran/Tafseer%20Sura%20Al%20Fatiha_CH%201.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *