Ce savant donnait son turban aux pauvres pour qu’ils puissent se vêtir !

Sheikh Ahmed ibn Mohammad Al-Ardebili (qad) était l’un des plus grands savants chiites du 16ème siècle à Najaf. Il était surnommé Al-Muqaddas Al-Ardebili (le saint d’Ardebil).

Un jour, il termina de donner cours à la hawza et retourna chez lui. Dans son chemin, il rencontra un pauvre qui se plaignait de ne pas pouvoir s’acheter des habits. Malgré qu’il était lui-même dans une situation financière difficile, Sheikh Ardebili prit son turban de sa tête et demanda au pauvre combien de mètres avait-il besoin. Il coupa alors une partie de son turban et la donna au pauvre.

Une autre fois, c’est une femme pauvre qui l’arrêta dans les rues de Najaf : « Ô sheikh, je n’ai rien pour me couvrir les cheveux ».

Sheikh Ahmed prit alors son turban et le donna entièrement à la pauvre dame.

Source : Al-Mazalim de Sayed Abd Al-Hussein Dastagaib Al-Shirazi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *