Israel prépare ses civils à une éventuelle guerre contre le Hezbollah

Israël lance un nouveau programme pour ses civils, consistant à se préparer en cas d’une éventuelle guerre contre le Hezbollah. Guerre qui pourrait avoir lieu très prochainement selon certains analystes.

Ce 16 septembre, l’armée israélienne (IDF) a annoncé pour la semaine prochaine, un nouveau programme d’entraînement pour les citoyens d’Israël. Il s’agirait d’une lourde préparation physique et morale, destinée au civils, en cas d’une éventuelle guerre contre le Hezbollah. Ce programme se nomme « Restons Fermes ».

Depuis la seconde guerre du Liban, le Hezbollah s’est renforcé, de plus, son arsenal militaire s’est développé avec 230 000 roquettes, et un réseau de tunnels plus sophistiqué situé au sud du Liban, ouvrant sur le Golan. Selon les prévisions israéliennes, cette guerre sera menée sur plusieurs fronts et concernera tout le pays. L’Iran, la Syrie et le Hamas seront aussi impliqués.

L’IDF affirme que le Hezbollah pourrait, en moyenne, tirer 1 500 roquettes par jour sur Israël. Notons que lors de la deuxième guerre du Liban, le parti Chiite avait lancé 160 roquettes par jour. L’état Hébreu minimise le scénario et se montre rassurant aux yeux de ses concitoyens, mais ne baisse pas sa garde pour autant et veille à la sécurité de sa « Terre Promise ».

Ce conflit impliquerait des tirs de roquettes intensifs en pleine ville, des dommages à des infrastructures vitales, des cyber-attaques, et des défaillances de fourniture d’électricité et de communication. 10 000 bâtiments pourraient être touchés, quant au nombre de victimes civiles, les statistiques l’estimeraient à environ 250 à 500. Les destructions concerneraient surtout le nord d’Israël. Ce dernier a également amélioré son plan d’alarme d’urgence avec un système de détection de frappe sur un rayon de 1,2 km. 

Le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait auparavant menacé « de tuer des dizaines de milliers » d’Israéliens avec des attaques à la roquette. Un telle menace ne serait possible que si l’IDF parvenait à lancer une sérieuse offensive contre le Hezbollah.

Les exercices de cette préparation digne d’un entrainement militaire a pris en compte le développement et la montée en puissance du Hezbollah, et laisse entendre que cette guerre pourrait être plus meurtrière que toutes les autres qu’Israël ait connu.

 

Avec comme sources: mondialisation.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.