Un enfant embrassant la photo du martyr Sheikh Nimr Al-Nimr (rah)

Un Saoudien condamné à 15 ans de prison pour avoir soutenu sheikh Al-Nimr

Un tribunal de la capitale saoudienne Ryad a condamné un citoyen saoudien à 15 ans de prison pour avoir soutenu le savant et opposant saoudien chiite, le martyr sheikh Nimr al-Nimr (rah) qui a été exécuté au début de l’année, a rapporté aujourd’hui le quotidien Al-Riyadh.

En janvier 2016, Sheikh Nimr al-Nimr – le principal leader du mouvement de contestation des chiites d’Arabie saoudite qui a débuté en 2011 – et trois autres chiites ont été décapité avec 47 autres saoudiens sunnites pour « terrorisme ». Ces exécutions avaient provoqué la colère des chiites dans le monde et de la minorité chiite de l’est du royaume du pays.

Le journal Al-Riyadh précise que le Saoudien condamné avait pris part à des « manifestations et des marches » de protestation dans l’est du royaume. Il a aussi été reconnu coupable d’avoir scandé des slogans hostiles aux autorités et favorables à Nimr al-Nimr, selon le quotidien. Également accusé d’avoir bloqué des routes, le condamné s’était selon le journal dit disposé à fournir « des matériaux pouvant entrer dans la composition d’explosifs » en vue d’attaques dans le royaume. Des accusations vides que le Royaume utilise souvent pour persécuter toute opposition.

Avec comme source : Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.