Yemen: Les Houtis annoncent la formation d’un gouvernement

Lundi, au Yémen, les Houtis et leurs alliés politiques ont formé un nouveau gouvernement de « salut national » pour mettre fin à 20 mois de guerre dans le pays.

Ce gouvernement, composé de 42 membres, dirigé par Abdel Aziz Ben Habtour a été formé dans des conditions difficiles et a pour but de « mettre en ordre la situation interne et de faire face à l’agression […] Le Conseil a noté que cela vient au milieu de l’intransigeance de l’agression et de ses mercenaires [yéménites] à se déplacer dans le cadre d’une solution nationale pour épargner le pays davantage de sang et de destruction » a rapporté l’agence de presse Saba.

Cela risque de provoquer la colère des autorités du président Abd Rabbo Mansour Hadi, hostile envers les Chiites Houthis depuis 2014. Son porte parole, Rajeh Badi a annoncé que ce mouvement exprimait « un mépris non seulement pour le peuple yéménite, mais aussi pour la communauté internationale ».

Par ailleurs, des responsables de la sécurité et des médecins du Yémen ont déclaré qu’au moins 13 civils ont été tués samedi lors d’une attaque aérienne menée par la coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite près de la ville portuaire de Hodeïda.

La frappe aérienne a frappé deux maisons dans les zones rurales au nord-est de la ville tenue par les Houtis, et les morts comprenaient des femmes et des enfants, selon un responsable médical à l’hôpital d’al-Thawra.

Avec comme source: Al Jazeera, Abna, Le Figaro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.