zayd ibn ali

Zayd ibn Ali (as), le martyr d’Ahl el Bayt

A l’occasion du martyre de Zayd ibn Ali (as), nous partageons avec vous cet excellent article sur cet grand homme d’Ahl el Bayt (as).

Sa vie

Zayd fils de Ali fils de Hussein fils d’Ali et de Fatima Al-Zahra, que la paix de Dieu soit sur eux. Ainsi, il est le descendant du prophète, le fils de l’imam Ali Zayn Al-Abidin, le frère de l’imam Al-Baqir et l’oncle de l’imam Jafar Al-Sadiq. Il est né à Médine en l’an 78 de l’Hégire d’une mère esclave. Les savants ont divergé sur son nom mais on sait que c’est Al-Mokhtar Al-Thaqafi qui l’acheta et l’offrit à l’imam Zayn Al-Abidin. Sa mère a aussi donné naissance à 3 autres enfants avec l’Imam Zayn Al-Abidin : Omar, Ali et Khadija (que la paix soit sur eux). Il était long, beau, blanc de couleur, avec un beau visage, une poitrine élargie, un grand front, une barbe noire mais avec des poils blancs dans les côtés.

Al-Bawashi a dit : « Quand je voyais Zayd ibn Ali, je voyais les rides de la lumière sur son visage »

source: « Maqatil Al-Talibiyyine », Abu Faraj Al-Asfahani, page 86.

L’époque de Zayd (as) était une époque très difficile. L’Iraq venait de passer l’un des moments les plus sanguinaires de son histoire avec le gouverneur imposé par le calife et tyran ommeyade Hicham ibn Abd Al-Malik, Al-Hajjaj. Ce sanguinaire était décrit par après par l’omeyyade Omar ibn Abd Al-Aziz comme étant le pire tyran qui ait pu exister sur terre. Dans cette ambiance, Zayd ibn Ali s’est soulevé et révolté contre le tyran et criminel Hicham ibn Abd Al-Malik pour Dieu et son messager en suivant le chemin de son grand-père, le maître des martyrs, l’Imam Al-Hussein (as).

Zayd (as) et ses partisans (rad) sont tués à Koufa. Il meurt par une flèche et est ensuite décapité. Son corps nu est crucifié sur un arbre à Koufa et sa tête est exposée dans les grandes villes de l’empire omeyyade. Son corps est resté crucifié 4 ans et ensuite a été enterré. Lorsque son fils, le martyr, Yahya ibn Zayd (as) s’est révolté à son tour, le corps fut déterré, brûlé et les cendres jetés dans le fleuve de l’Euphrate !

Ses mérites vus par sa famille, les Ahl el Bayt

-Il est rapporté que le Prophète (sawas) a dit à Al-Hussein (as) : « Sortira de ta descendance un homme qui sera appelé Zayd. Lui et ses compagnons dépasseront les gens et renteront au paradis sans jugement »

source: ‘Oyun Akhbar Al-Redha, Al-Saduq, vol 2, pg 226

-Il a été demandé à l’Imam Al-Baqir (as) qui d’entre ses frères il préfère et qui est le meilleur. Il dit : « Abdallah est ma main avec laquelle je frappe, Omar est ma vue avec laquelle je vois, Zayd est ma langue avec laquelle je parle et Al-Hussein est certes sage et marche sur la terre avec douceur (…) »

source 1: Al-Nasiriyyate, d’al-sharif Al-Mortadha, page 64
source 2: A’yan Al-Shia, de sayed Al-Amin, Vol 6, page 111

-L’Imam Ali (as) passa près du lieu de la crucifixion de Zayd (as) à Koufa et commença à pleurer jusqu’à mouiller sa barbe et les gens commencèrent aussi à pleurer. Il lui a alors été demandé : « Ô émir des croyants, pourquoi ces pleurs ? Car tu as fais pleurer tes compagnons »

Il dit : « Je pleure car un homme de mes enfants sera crucifié dans ce lieu »

source: Al-Malahim wal Fitan, de sayed ibn Tawus, page 233

-Quand l’Imam Ja’far Al-Sadiq (as) a entendu la nouvelle de la mort de Zayd (as), il pleura puis dit : « Nous appartenons à Dieu et c’est à lui que nous retournons. C’est auprès de Dieu que mon oncle se confia. Quel bon oncle il était. Mon oncle était un homme pour notre bas-monde et notre au-delà. Il est parti, par Dieu, mon oncle, en tant que martyr comme les martyrs qui sont morts avec le messager de Dieu (sawas), Ali, Al-Hassan et Al-Hussein (que la paix de Dieu soit sur eux) »

source: ‘Oyun Akhbar Al-Redha, Al-Saduq, vol 2, page 228

-Abi Jaroud a dit : « J’étais assis avec Abi-Ja’far Mohammad Al-Baqir (as), alors Zayd (as) est rentré. Quand Abu Ja’far (as) le vit alors qu’il était en train de venir, il dit : voici un maître des gens de sa maison (les Ahl el Bayt) et celui qui demande leur vengeance. Une mère qui accoucha de toi, Ô Zayd, a vraiment accouché ! »

source 1: Al-Amali, d’Al-Saduq, page 410
source 2: Bihar Al-Anwar, d’Al Majlissi, Vol 46, page 180

-L’Imam Al-Redha (as) avait un frère qui s’appelait Zayd et il a été surnommé par « Zayd Al-Nar » (Zayd le feu) car il se révolta à Bassourah contre les abbassides en brûlant les biens et propriétés de l’état. Il a été capturé et ramené à la cour d’Al-Ma’mun. Ce dernier ne le sanctionna pas dû au fait qu’il était un proche de l’Imam Al-Redha mais l’Imam resta extrêmement en colère contre Zayd Al-Nar. Lors d’une discussion, Al-Ma’mun compara Zayd ibn Ali (as) à Zayd Al-Nar.L’Imam Ali Al-Redha (as) lui a alors dit : « Ô émir des croyants, ne compare pas mon frère Zayd avec Zayd ibn Ali car Il était parmi les savants de la famille de Mohammad. Il s’est fâché pour Dieu et a ainsi entrepris le jihad contre Ses ennemis jusqu’à ce qu’il fut tué dans Son sentier (…) »

Le hadith est plus long, sa suite contient des explications de la part de l’Imam Al-Redha sur le fait que Zayd n’a jamais réclamé l’imamat à lui-même.
source: ‘Oyun Akhbar Al-Redha, Al-Saduq, vol 2, pg 225

 

Auteur : reformechiite.blogspot.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *