Crédit photo : Faras Ghani

Le Pakistan interdit la fête de la Saint-Valentin

Ce lundi, un tribunal pakistanais a interdit toutes les célébrations de la Saint-Valentin sur le territoire national au dépôt d’une pétition le demandant.

La Cour suprême d’Islamabad a interdit avec effet immédiat la fête de la Saint-Valentin qui permet à deux conjoints de célébrer leur amour, rapporte le journal local Dawn.

Cette décision a eu des résultats immédiats comme la privation des espaces publics de décorations faisant référence à la Saint-Valentin. Par contre, les restaurants ont été épargnés par cette décision, mais les médias, eux, ont reçu l’ordre de ne pas promouvoir la fête.

Cette décision vient d’un volonté populaire puisqu’elle a été prise à la suite du dépôt d’une pétition par un citoyen pakistanais du nom de Abdul Waheed. Ce dernier explique que la Saint-Valentin rentre en contradiction avec la religion islamique. « Cette fête va à l’encontre des enseignements islamiques […] Sous couvert de la diffusion de l’amour, l’immoralité, la nudité et l’indécence sont promus », a-t-il déclaré.

Ce n’est pas la première fois que le Pakistan exprime une opposition à cette fête. En effet, l’an dernier, l’assemblée locale de la ville de Peshawar avait voté unanimement son interdiction. Dans le district de Kohat, la police l’avait également interdite. Le président pakistanais Mamnoon Hussain avait aussi critiqué la Saint-Valentin : « Elle n’a aucun lien avec notre culture et elle doit être évitée ».

Avec comme source : France24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.