Daech attaque un centre de réfugiés syrien et fait 32 morts

Mardi, au moins 32 personnes ont été tuées dans un camp de réfugiés syrien à la frontière de l’Irak lors d’une attaque perpétrée par Daech.

Les takfiris ont frappé à l’aube, dans un camp de réfugiés où quelque 300 familles attendaient de traverser le territoire dans la province de Hasakeh, au nord-est de la Syrie.

L’attaque a eu lieu à 4 heures du matin (01h00 GMT). 35 blessées ont été recensés par Kamal Derbas, attaché de presse pour le Croissant-Rouge kurde, qui a marqué le bilan des civils à 22 heures.

« Au moins 5 kamikazes se sont fait exploser. Le corps de certains réfugiés irakiens et Syriens ont été déplacés dans la province d’Hasakeh », a déclaré Rami Abdel Rahman, responsable du groupe d’activistes de l’Observatoire syrien pour les droits de l’homme.

En effet, le camp de réfugiés se situe dans la région de Rajm al-Salibeh juste à l’intérieur du territoire syrien, et au moins 21 des morts, syriens et irakiens, ont été déplacé a ajouté l’Observatoire.

« Les morts seront enterrés dans Al-Hol », a affirmé Kamal Derbas.

 

Avec comme source: Abna

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.