velo iran

L’Iran accorde des prêts pour encourager les citoyens à acheter des vélos

Le gouvernement iranien a trouvé le moyen d’inciter ses citoyens à devenir écolos! Il octroiera ainsi des crédits allant jusqu’à plusieurs milliers d’euros pour que les Iraniens achètent plus de bicyclettes et de motos électriques.

Le représentant du département iranien de l’Environnement Mohammad Darvish a annoncé que Téhéran accorderait à ses citoyens des prêts allant jusqu’à 100 millions de rials (environ 3 043 euros) pour acheter des bicyclettes et des motos électriques. La somme minimale du crédit est de 30 millions de rials (environ 1 000 euros). M. Darvish a expliqué que cette mesure visait à diminuer le niveau de pollution de l’air ainsi qu’à lutter contre la pollution sonore émise par des véhicules.

Depuis novembre 2015, l’Iran mène un projet intitulé « Mardi sans voitures ». Les autorités iraniennes appellent leurs citoyens à renoncer tous les mardis à leur voiture en faveur des deux roues. L’idée du « Mardi sans voitures » appartient à Mohammad Bakhtiyari, 25 ans, étudiant en architecture et membre d’une organisation non-gouvernementale de protection de l’environnement à Arak, dans l’ouest du pays.

Plusieurs villes, dont Nichapour et Ispahan, ont entamé les travaux de construction des pistes cyclables pour que les cyclistes iraniens puissent circuler librement et en toute sécurité. En outre, de nombreux bus dans le pays sont d’ores et déjà équipés d’étagères spéciales pour transporter les bicyclettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.