L’Ayatollah Khamenei ne veut plus d’Ahmadinejad

L’Ayatollah Ali Khamenei a annoncé qu’il ne souhaitait pas voir l’ancien président Mahmoud Ahmadinejad lors des élections présidentielles en mai 2017.

Principal concurrent d’Hassan Rohani, Mahmoud Ahmadinejad a occupé le poste de Président pendant 8 ans. Ce dernier n’a exprimé aucun souhait officiel pour se représenter, mais dernièrement, certains de ses discours ont engendré des spéculations sur son éventuel retour en politique.

Ahmadinejad a été élu président en 2005. Sa victoire contestée lors de son second mandat en 2009 a incité de grandes manifestations dans les quelles plusieurs personnes ont été tuées et des centaines ont été arrêtées. Il a très souvent provoqué la protestation de la communauté internationale avec ses discours factieux contre les États-Unis et Israël, ainsi qu’avec ses positions statiques sur le nucléaire.

«  Il est venu à ma rencontre et je lui ai dit de ne pas être candidat, car je ne crois pas que ce soit dans son intérêt pas plus que dans celui du pays […] Cela créerait une polarisation et des divisions dans le pays, ce qui, à mes yeux, ne serait pas une bonne chose » a déclaré Ali Khamenei.

La popularité de Rohani, jugée plus efficace, a de ce fait, bondi après l’accord de l’année dernière avec les puissances mondiales qui avaient levé certaines sanctions à l’Iran en échange d’un accord sur le programme nucléaire.

La loi Iranienne interdit un président de briguer un troisième mandat consécutif. Mais Ahmadinejad aurait été en mesure de se présenter à nouveau après l’écart causé par le terme de Rohani.

 

Avec comme source: Reuters.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.