L’Ayatollah Nouri : l’importance de l’unité islamique pour combattre l’ennemi !

En s’adressant à un groupe de professeurs de l’Université islamique d’Irak, l’Ayatollah Hoseyn Nouri-Hamadani a déclaré que l’unité entre musulmans était très importante et nécessaire à l’heure actuelle. 

En se référant à une narration du Prophète Muhammad (p), l’Ayatollah a déclaré qu’il faut vivre selon son ère, qu’il faut reconnaitre les gens de notre époque ainsi que les événéments, amis et ennemis de notre époque. Il a ainsi déclaré que le savoir actuel ne peut être dissocié de la politique actuelle. Et que de ce fait, nous devons nous préoccuper de la politique correctement et de la gestion du temps.

De plus, il a rajouté que l’islam ne peut séparer la politique de la religion et de la science, et que l’islam est comme un arbre vertueux regroupant de nombreuses branches dont la science, la politique et l’économie.

Le professeur du séminaire islamique de Qom a aussi dit que plus les chiites et sunnites sont proches, plus ils deviennent forts et font peur à l’ennemi. Cependant, plus la distance de séparation est importante entre les 2, plus l’ennemi devient courageux et est satisfait.

Il a aussi souligné que « l’ennemi ne distingue pas les chiites des sunnites. Pour l’ennemi, nous sommes un et il cherche à détruire l’islam dans son intégralité ». 

L’Ayatollah Nouri-Hamadani a ensuite mentionné le cas de l’Université al-Azhar (Egypte) qui n’avait aucune animosité envers les chiites musulmans jusqu’à ce que l’Arabie Saoudite établisse le parti salafiste al-Nour en 2011 après la révolution égyptienne.

« Les sunnites et chiites ont un ennemi commun et pour cette raison, ils doivent s’unir et combattre les takfiris soutenus par les Etats-Unis et l’Occident, en s’impliquant d’une meilleure façon dans les questions politiques ».

Il a terminé en déclarant que nous ne pouvons pas rester indifférents par ce qui se passe en Syrie, au Yemen et au Bahreïn « Les ennemis ont investi dans ces pays et avec leurs larbins, les al-Saoud et al-Khalifah, ils persistent contre l’islam et les savants musulmans. En tant que musulmans, nous ne pouvons pas rester indifférents ou silencieux face à cette injustice et nous devons nous unir afin de combattre toute cette oppression ».

Avec comme source : ABNA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.