L’alcool interdit en Irak: une décision plutôt innatendue

Samedi, le parlement Irakien a voté une loi interdisant la production, l’importation et la vente d’alcool dans le pays. Une décision qui soulève le mécontentement des minorités religieuses non musulmanes.

Nombreux sont ceux qui contestent cette loi qui interdit désormais tout semblant d’alcool dans le pays, au risque de recevoir une amande de 10 à 25 millions de dinars (soit 7 300 à 18 000 euros). Le parti opposant ainsi que les minorités non musulmanes du pays comptent faire opposition, jugeant cette loi comme étant « une victoire pour Daesh ».

L’Irak produisait tout de même des boissons alcoolisées , comme Farida pour la bière ou encore Asriya pour l’Arak. Ces usines de productions et les commerçant devront donc fermer et sont dans l’inquiétude face à la perte de leur emploi. « C’est notre seul travail, nos familles vont perdre leurs revenus » a fait savoir Maytham, un commerçant.

Le député Kanna estime qu’interdire l’alcool risque de faire progresser la consommation de drogue, qui pose problèmes à Bassora, une ville du sud où l’alcool est plus difficile à trouver qu’à Bagdad.

Que disent les Imams (as) à propos des méfaits de l’alcool:

« Ô Ali! Le buveur d’alcool est comme un adorateur d’idole! Ô Ali! Allah n’acceptera pas la Prière d’un buveur l’alcool pendant 40 jours, et s’il mourait entre-temps, il sera mort en mécréant »

[Al Wasa’il – 17/255]

« Evitez l’alcool, il est la clé de tous les maux »

[Rapporté par Al-Hakim et Al-Bayhaqi en citant Ibn Abbas]

« L’alcool pervertit la foi tout comme le vinaigre avarie le miel »

[Al Kafi – 2/302]

Avec comme source: SaphirNews, Lapresse.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.