Le président du Conseil des savants arrêté au Bahreïn

Ce samedi, lors d’une opération de fouille les forces bahreïnies ont arrêté le président du Conseil des savants du pays, sayed Majeed Al-Mishal, à son domicile.

Sayed Al-Mishal avait tenu vendredi un discours devant le domicile du cheikh Issa Qassem où il a qualifié d’illégal et d’illégitime le procès de cet éminent dignitaire religieux.

Le Conseil des Oulémas (savants islamiques) est l’une des plus importantes instances chiites de Bahreïn, qui a été dissoute en septembre 2013 par le ministère de la Justice.

Le régime des Al Khalifa poursuit avec acharnement sa politique répressive contre toute personne opposante. Il a, récemment, retiré la citoyenneté du dignitaire religieux chiite de Bahreïn, le Cheikh Issa Qassim l’accusant du terrorisme. Mercredi dernier, il a été convoqué au tribunal mais il ne s’y ait pas rendu, le procès a finalement été reporté.

Aujourd’hui, nous avons appris que le parquet général a ordonné la détention de 15 jours supplémentaires de sayed Al-Mishal

Par ailleurs, le procès de Nabeel Rajab (le militant bahreïni des droits de l’homme le plus connu du pays) débutera demain et il encourt jusqu’à 15 ans de prison pour avoir critiquer les tortures au Bahreïn et la guerre contre le Yémen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.