Les chiites malaisiens devraient jouir de leurs droits !

En Malaisie, les Chiites seront désormais libres de pratiquer librement leur religion, Cette décision ne repose pas uniquement sur la base de la Constitution fédérale, mais aussi sur la déclaration internationale signée en 2004 par les dirigeants de la Malaisie.

le mouvement G25 a déclaré que la répression envers les chiites était contraire à la liberté religieuse, et qu’il ne fallait absolument pas transposer le conflit du Moyen-Orient en Malaisie.

« Le message d’Amman est une expression de l’esprit de pluralisme religieux qui définit la compréhension et la pratique de l’Islam. Son objectif principal est que les musulmans à travers le monde soient unis et libres de vivre sans conflits sectaires », a déclaré le G25 en se référant à un document signé par quelque 200 chercheurs et dirigeants musulmans.

Les droits des musulmans Chiites ont été garantis par la constitution et les fidèles sont autorisés à pratiquer tant qu’ils ne perturbent pas l’ordre public.

L’Islam Chiite est la deuxième religion du pays, mais les autorités locales islamiques définissent le chiisme comme une « pratique déviante ».

Notons que la semaine dernière, le Département islamique de Selangor (Jais) a arrêté environs 50 musulmans chiites pour avoir commémoré Achoura.

 

Avec comme source: Abna.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.