L’Iran condamne l’assassinat d’Andrey Karlov

Lundi, le ministère iranien des Affaires étrangères a condamné l’assassinat de l’ambassadeur russe à Ankara, Andrey Karlov, affirmant que l’acte criminel avait pour but de poursuivre le conflit dans la région.

L’Ambassadeur russe Andrey Karlov a été abattu par balles, lors d’une exposition artistique dans la capitale turque à Ankara, alors qu’il prononçait un discours dans le cadre d’une exposition photographique. Le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a annoncé un peu plus tard que Karlov avait succombé à ses blessures.

Le ministère turc des Affaires étrangères a également confirmé la mort de Karlov, dans une déclaration écrite, ajoutant que les meurtriers se verront confrontés à la justice pour leur action. Le ministère a qualifié l’attaque «d’organisation terroriste».

Accompagné du ministre de la Santé Recep Akdağ et du ministre de la Défense Fikri Işık, le ministre de l’Intérieur turc Süleyman Soylu a annoncé plus tard que l’attaquant était un policier de 22 ans identifié comme Mevlüt Mert Altıntaş.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, a qualifié l’attaque de « brutale » et a noté que l’acte criminel indique que « les terroristes affiliés à des groupes extrémistes et Takfiri ne sont liés par aucune norme ni aucun principe au droit international […] Il mènent de telles mesures brutales dans le but de créer des conflits entre les pays et d’insécurité et d’instabilité dans la région ».

Il a aussi déclaré que le terrorisme ne devrait être abordé que par la solidarité et l’unité entre toutes les nations et a souligné que « la République islamique d’Iran défendra les gouvernements et les nations dans la région et dans le monde jusqu’à l’éradication complète de ce phénomène vicieux ».

Avec comme source: Abna

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.