Policiers saoudiens
Photo d'illustration : policiers à Ryad

Un policier tué à Qatif, région chiite dans l’Est de l’Arabie Saoudite

Un policier a été la cible de 4 personnes masquées qui ont ouvert le feu depuis un véhicule dans l’est de l’Arabie Saoudite, région qui abrite une majorité chiite. 

L’homme n’a pas survécu a ses blessures par balle et a succombé avant même d’arriver à l’hôpital, a déclaré la police provinciale. L’agence de presse officielle SPA a rajouté qu’ « un bâtiment de la police et une voiture de patrouille ont été endommagés ».

Les chiites du royaume barbare, à majorité sunnite, sont la cible de plusieurs persécutions et victimes d’une répression systématique. Début 2016, l’ayatollah sheikh Nimr Baqer al-Nimr a été exécuté avec 46 autres personnes pour terrorisme, cela a aussitôt suscité l’indignation des populations chiites de la région. Le Sheikh avait lancé un mouvement de protestation en 2011 dans l’est du pays où se trouve essentiellement la minorité chiite qui dénonce systématiquement sa marginalisation par le gouvernement. Suite à cela, le dignitaire chiite avait été condamné à mort en octobre 2014 pour désobéissance et attaques contre la famille al-Saoud.

De plus, rappelons que l’Arabie Saoudite dirige la coalition arabe au Yemen contre les houthis qui étaient aussi marginalisés sur le plan national, et soutient également la famille al-Khalifa au royaume du Bahreïn contre la majorité chiite.

Avec comme sources: AFP, OLJ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.